MICI : à quand les anti-TNF sans piqûre ?

A quand les anti-TNF en comprimés pour remplacer la terrible piqûre d'adalimumab ?

Rédigé le , mis à jour le

MICI : à quand les anti-TNF sans piqûre ?

Les réponses avec le Pr. Laurent Beaugerie, gastro-entérologue à l'hôpital Saint-Antoine (Paris) :

"Alors en fait, c'est de la biotechnologie. Ce sont des anticorps de synthèse qui viennent bloquer de façon très sélective une des molécules impliquée dans la chaine de l'inflammation. Il y en a deux qui sont commercialisés en France et il y a une recherche active pour en trouver d'autres.

"Effectivement, à ce jour, ils s'administrent tous soit en piqûre sous la peau, soit en perfusion à l'hôpital. Donc c'est très lourd mais pas impossible. C'est une voie de recherche actuelle, de disposer bientôt de comprimés.

"L'objectif, on est de plus en plus ambitieux, est de traiter de plus en plus tôt les maladies, de plus en plus activement.

"On pense qu'il ne faut pas laisser évoluer les symptômes, c'est évident, mais également ne pas laisser évoluer les lésions parce que jusqu'à présent, on fondait notre attitude de traitement sur l'évolution des symptômes. Quand tout allait bien au point de vue des symptômes, on n'allait pas regarder s'il y avait des lésions. Maintenant on a tendance à anticiper les choses et avoir un contrôle serré de la maladie, c'est-à-dire ne pas admettre d'avoir encore des lésions inflammatoires qui continuent à évoluer à bas bruit."

En savoir plus :