Lunettes remboursées à 100% pour les plus modestes

Le dispositif d'encadrement des tarifs optiques, actuellement réservé aux bénéficiaires de la CMU-C (couverture maladie universelle complémentaire), sera étendu aux bénéficiaires de l’ACS (aide au paiement d'une assurance complémentaire de santé) dont les ressources mensuelles sont inférieures au seuil de pauvreté - actuellement fixé à 964 euros. La mesure a été votée par l’Assemblée nationale vendredi 25 octobre 2013.

Rédigé le

Lunettes remboursées à 100% pour les plus modestes
Lunettes remboursées à 100% pour les plus modestes

Soulignant que cette mesure s'inscrivait dans une politique plus large, la Ministre de la santé Marisol Touraine a affiché la volonté de permettre aux personnes à faibles revenus, notamment âgées, de bénéficier de meilleurs remboursements pour les prestations optiques et déclaré réfléchir à "des mesures spécifiques pour l'équipement des enfants à un âge crucial pour l'apprentissage de la lecture".

En 2013, 17% des bénéficiaires de la CMU complémentaire bénéficient d'un bon équipement optique, contre 11% des bénéficiaires de l'aide à la complémentaire santé (ACS), selon des chiffres cités le 25 octobre 2013 par la Ministre de la santé Marisol Touraine.

Aujourd’hui, l'optique constitue l'un des postes de soins générant les plus forts "reste à charge" pour les bénéficiaires de l'aide au paiement d'une complémentaire de santé (ACS), selon l'exposé de l'amendement.

Les tarifs des prestations destinées aux bénéficiaires de la mesure devront être négociés dans les prochaines semaines entre l’Assurance maladie, les opticiens et les représentants des complémentaires santé (mutuelles, assurances, institutions de prévoyance)

En savoir plus

Sur Allodocteurs.fr :