Le suivi des enfants prématurés est-il suffisant ?

Mon fils né prématuré en 1996 à 27 semaines n'a bénéficié d'aucun suivi particulier après la néonatalité ! Les choses ont-elles évolué ?

Rédigé le , mis à jour le

Le suivi des enfants prématurés est-il suffisant ?

Les réponses avec le Dr Annie Maurel, neuropédiatre :

"Oui les choses ont beaucoup évolué dans le suivi des enfants prématurés, mais elles ne sont pas encore exactement comme on pourrait le souhaiter. Ce qui existe aujourd'hui n'existe pas partout. Souvent il s'agit de consultations de dépistage médical très classique. On va repérer s'il y a des problèmes moteurs, des problèmes de langage, des problèmes de praxie... Mais on s'occupe peu des parents alors que l'on constate que la prise en charge des parents est aussi fondamentale.

"Etant donné ce par quoi sont passés les parents, il est indispensable d'être très attentif. Les mamans ne disent pas toujours si elles sont mal en point. Au retour à la maison elles n'osent pas toujours dire qu'elles se sentent mauvaises mères, qu'elles ne vont pas bien, qu'elles ne se sentent pas capables de faire telle ou telle chose... et cela peut avoir des conséquences sur le développement de l'enfant mais aussi pour elles. Il faudrait mettre en place un peu partout des consultations qui regroupent médecins (kinés, psychomotriciens...), pédopsychiatres ou psychologues et assistantes sociales car il est important de trouver une place en crèche..."

En savoir plus

Dossier :

Questions/réponses :

Sponsorisé par Ligatus