Le sida continue de progresser sur de nombreux fronts

Selon les dernières estimations de l'OMS, 35,3 millions de personnes sont porteuses du VIH dans le monde en 2013. Près de 2,3 millions d’entre elles ont été infectées au cours de l’année 2012, la progression ayant été particulièrement forte en Europe et en Asie Centrale (+8%). Par ailleurs, le nombre d'adolescents porteurs du virus du sida a dépassé les 2,1 millions en 2013.

Rédigé le

Le sida continue de progresser sur de nombreux fronts
Le sida continue de progresser sur de nombreux fronts

En dépit de progrès manifestes en matière d'accès d'une partie de la population mondiale aux traitements antirétroviraux, le VIH/sida reste un problème de santé publique majeur dans les pays à revenus faibles ou intermédiaires.

Le VIH/sida est toujours considéré comme la maladie infectieuse la plus mortelle du monde. Elle a fait, à ce jour, plus de 36 millions de morts dont 1,6 million en 2012, selon l’OMS.

Infections en hausse en Europe et Asie centrale

Entre 2006 et 2012, les nouveaux cas de sida ont diminué presque de moitié (-48%) en Europe de l'Ouest, alors qu'en Europe de l'Est et en Asie centrale ils ont plus que doublé (+113%).

Selon des données diffusées le 27 novembre 2013 par l'OMS et le Centre européen de prévention et contrôle des maladies (CEPCM), le nombre de nouvelles infections par le VIH en Europe et en Asie centrale en 2012 a dépassé les 131.000 cas, chiffre correspondant à une augmentation de 8% en un an. Sur l'ensemble de ces territoires, seule une personne atteinte sur trois bénéficiait en 2012 de médicaments antirétroviraux en 2012, "ce qui reste une amélioration par rapport à 2011", note l'OMS.

Près de la moitié des nouveaux cas ont été détectés à un stade avancé de l'infection.

Dans l'Union européenne et ses partenaires de l'Espace économique européen (Islande, Liechtenstein et Norvège), les nouvelles infections ont également augmenté, à un rythme toutefois plus faible (inférieur à 1%, avec 29.000 cas recensés).

3,3 millions d'enfants porteurs du VIH

Toujours selon l'OMS, plus de 3,3 millions d'enfants sont aujourd'hui porteurs du VIH. La plupart d'entre eux vivent en Afrique subsaharienne et ont été infectés par leur mère au cours de la grossesse, de l'accouchement ou de l'allaitement au sein. Environ 700 enfants sont infectés par le VIH chaque jour.

L'OMS estime toutefois que 62% des femmes enceintes vivant avec le VIH suivaient "les schémas thérapeutiques les plus efficaces" pour prévenir la transmission du virus à l’enfant, et que la prévention ne cesse de progresser sur ce front.

Une inquiétude plus vive est en revanche manifestée à l'égard des adolescents. Selon l'organisation, qui a communiqué des données actualisées le 25 novembre, "2,1 millions [de jeunes âgés de 10 à 19 ans] vivent avec le VIH (1), et beaucoup d'entre eux ne reçoivent pas les soins et le soutien nécessaires pour rester en bonne santé et empêcher sa transmission." Selon l'Unicef, une nouvelle infection au VIH sur sept dans le monde concerne un adolescent.

En raison du manque de soins et de services spécialement adaptés aux adolescents, le taux de mortalité chez les jeunes malades du sida a augmenté de 50% en sept ans, alors qu'il a baissé de 30%, dans le même temps, dans la population adulte (2). Parmi les millions d'adolescents vivant avec le VIH, seule une minorité issue des pays favorisés suit un traitement, constate l'OMS. La majorité restante est essentiellement originaire d'Afrique subsaharienne et d’Asie.

De nouvelles recommandations de l'OMS

Sur le continent africain, l'OMS note que la majorité des adolescents porteurs du virus sont des jeunes filles, ayant eu des relations sexuelles non protégées, très tôt, et parfois sous la contrainte. En Asie, l'infection des adolescents serait essentiellement associée aux problèmes de drogue.

Dans l'ensemble de ces zones, de très nombreux adolescents ignorent qu'ils sont porteurs du virus, en raison des difficultés d'accès aux tests. L'OMS estime que seuls 10% des adolescents et 15% des adolescentes d'Afrique subsaharienne savent qu'il sont porteurs du virus.

A l'issue de sa communication du 25 novembre 2013, l'organisation a recommandé aux décideurs politiques et sociaux des pays les plus touchés de mettre au point des programmes destinés spécialement aux adolescents. L'organisation recommande instamment aux gouvernements concernés de faire évoluer leurs lois afin que les adolescents puissent se faire tester sans l'autorisation des parents. Un service d'aide en ligne à destination des agences gouvernementales sera mis en service en janvier 2014 par l'OMS, avec des exemples pratiques issus de programmes nationaux qui ont fait leurs preuves.

---

(1) Ce chiffre renvoie à une augmentation de près de 33% en douze ans.
(2) Selon l’OMS, en 2005, 70.000 adolescents dans le monde sont morts du Sida et en 2012, ils étaient 104.000. L'année 2005 a en revanche été un pic pour la mortalité due au sida pour les adultes, avec 2,3 millions de morts. Ce nombre est tombé à 1,6 million en 2012.

 

En savoir plus

Sur Allodocteurs.fr :

Sponsorisé par Ligatus