La population pèse lourd sur la planète

Des chercheurs de la London School of Hygiene and Tropical Medicine ont montré que l'augmentation du poids moyen de la population mondiale pourrait avoir le même impact qu'un milliard de personnes supplémentaires sur les ressources de la planète.

Rédigé le

La population pèse lourd sur la planète
La population pèse lourd sur la planète

Le poids global de la population est estimé à 287 à millions de tonnes, parmi elles 15 millions de tonnes sont dues aux personnes en surpoids, et 3,5 millions de tonnes dues à l'obésité.

En utilisant des données de l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) depuis 2005, les scientifiques ont établi que le poids corporel moyen dans le monde était de 62 kg. Mais il y a des différences énormes entre les pays. En Amérique du Nord, par exemple, la moyenne est de 80,7 kg, alors qu'elle n'atteint que 57,7 kg en Asie.

Comparativement, l'Asie représente 61 % de la population mondiale et seulement 13 % du poids mondial imputé à l'obésité. Les Etats-Unis en revanche, représentent seulement 6 % de la population mondiale, mais 33 % du poids de l'obésité.

Selon les auteurs de l'étude, si le monde entier imitait les Etats-Unis, la situation serait dramatique pour la planète. Une telle augmentation de poids aurait le même impact écologique et économique qu'un milliard de personnes supplémentaires.

Mais l'étude montre que le poids n'augmente pas nécessairement avec le niveau vie d'un pays. Au Japon, par exemple, l'Indice de Masse Corporelle (IMC) moyen est de 22, contre 28,7 aux Etats-Unis. De plus, le haut du classement est étonnant, car aux côtés des États-Unis, on retrouve des pays moins développés économiquement, comme le Qatar, le Koweït, la Croatie ou encore l'Egypte. En fait, le rapport montre que le facteur qui pèse le plus lourd dans la balance est l'utilisation des véhicules à moteur. Les gens ne mangent pas forcément plus, mais ils conduisent plus et bougent moins.

L'équipe de recherche espère que ces résultats inciteront les instances mondiales à adopter une nouvelle vision par rapport à l'impact du poids de la population sur l'épuisement des ressources énergétiques de la planète.

Source : "The weight of nations: an estimation of adult human biomass", 18 juin 2012, BMC Public Health. Doi:10.1186/1471-2458-12-439

En savoir plus

Sponsorisé par Ligatus