François Hollande : une réforme sur la fin de vie à venir

En déplacement dans les Hauts-de-Seine, le président François Hollande a promis une réforme des soins palliatifs, dont il juge l'offre insuffisante dans notre pays. Il a également suggéré de relancer le débat sur la fin de vie et l'euthanasie.

Rédigé le

François Hollande : une réforme sur la fin de vie à venir
François Hollande : une réforme sur la fin de vie à venir

Lors d'une visite dans une maison médicale dédiée à la fin de vie, François Hollande a annoncé une réforme sur les soins palliatifs pour "les prochains mois". Il a également confié une mission sur la fin de vie au Pr. Didier Sicard, ancien président du Comité consultatif national d'éthique de 1999 à 2008.

Selon un récent rapport de l'Observatoire de la fin de vie, intitulé "Fin de vie, un premier état des lieux", malgré l'augmentation considérable en dix ans du nombre d'unités et de lits de soins palliatifs, l'offre demeure insuffisante en France. Elle ne permet pas de faire face au vieillissement de la population et aux progrès médicaux qui rendent chroniques des maladies autrefois aiguës.

Rendant hommage à la loi dite "Leonetti", qui s'oppose à l'acharnement thérapeutique, le président s'est demandé s'il n'était pas temps "d'aller plus loin dans des cas exceptionnels, quand la douleur est irréversible et appelle un acte médical assumé". François Hollande s'est dit conscient que poser cette question allait entraîner un débat. Aussi a-t-il précisé qu'il "entendait et respectait les consciences et les voix venues notamment des autorités spirituelles qui affirment ce principe essentiel, respectable, selon lequel tout instant de vie mérite d'être vécu".

Cependant, il a estimé que le débat méritait d'être engagé de manière sereine.

En savoir plus

Sur Allodocteurs.fr