Fausse couche : une fatalité ?

J'ai subi deux fausses couches précoces. Mon gynéco m'a fait faire plusieurs examens, tout est normal. Est-ce de la malchance ?

Rédigé le , mis à jour le

Fausse couche : une fatalité ?

Les réponses avec le Dr Amélie Nguyen, gynécologue-obstétricien à l'hôpital Armand Trousseau (Paris) :

"Il y a très probablement une part de malchance. Avoir réalisé plusieurs examens est une très bonne chose. On sait que les fausses couches sont très fréquentes, il faut savoir distinguer la fausse couche qui va survenir une fois ou deux fois et les fausses couches répétées. C'est vraiment deux spectres différents. Il faut aussi pouvoir rassurer les patientes car des fausses couches peuvent arriver, elles sont très banales. La fausse couche est un accident de la vie, le plus souvent dû à des anomalies chromosomiques. Mais il faut aussi prévenir les patientes que la fausse couche est un deuil. Il faut que les patientes prennent leur temps pour une nouvelle grossesse après une fausse couche.

"Faire des examens après deux fausses couches n'était pas systématique avant car la probabilité que l'on trouve quelque chose était très faible. C'est souvent un accident. Et si les examens sont normaux, il y a vraisemblablement de la malchance. Beaucoup de femmes ont fait deux fausses couches et ont eu plein d'enfants après."

En savoir plus

Dossier :

Questions/réponses :