De nouveaux outils de dépistage de l’hépatite C

Pour permettre une prise en charge plus rapide des personnes infectées par l’hépatite C, l’association SOS Hépatites expérimente actuellement des tests de dépistage rapides.

Rédigé le

De nouveaux outils de dépistage de l’hépatite C

 - Reportage à Saint-Dizier en Haute-Marne d'Eloïse Malet et Christian Galet -

En France, on estime entre 300 et 400 000 le nombre de personnes touchées par le virus de l'hépatite C, mais un tiers de ces malades l'ignorent. Le renforcement du dépistage est donc un enjeu de santé publique important.

L'hépatite C est une maladie chronique qui s'installe lentement, ce qui rend le diagnostique difficile. Ces nouveaux outils de dépistage, appelés Trod, ou tests rapides d'orientation diagnostique, permettraient donc une prise en charge plus rapide des patients infectés.

Déjà utilisé pour le dépistage du VIH, le Trod pour l'hépatite C ressemble à un test de grossesse sur lequel on applique une goutte de sang prélevée au bout du doigt. En une dizaine de minutes, le patient sait s'il est touché par le virus. Un procédé moins angoissant car il faut habituellement attendre huit jours le résultat d'une prise de sang. En cas de résultat positif de l'examen gratuit et anonyme, le patient est alors orienté vers un médecin spécialiste qui réalisera des examens complémentaires pour confirmer ou non le diagnostic.

En savoir plus

Sur Allodocteurs.fr :

Ailleurs sur le web :