Climatisation et chimiothérapie peuvent-elles être à l'origine de rhinite ?

Le fait de travailler quotidiennement dans des endroits climatisés peut-il expliquer des rhumes interminables ?Une chimiothérapie peut-elle être responsable d'une rhinite persistante ?

Rédigé le , mis à jour le

Climatisation et chimiothérapie peuvent-elles être à l'origine de rhinite ?

Les réponses avec le Dr Jean-François Papon, oto-rhino-laryngologiste :

"La climatisation peut être un facteur déclenchant des rhinites vasomotrices, des crises de rhinite vasomotrice car on a des différences de température, on a des différences d'humidité. La climatisation peut donc être un facteur aggravant. Qu'elle soit à l'origine d'une maladie, ce n'est pas certain mais elle peut aggraver une maladie qui existe déjà.

"La chimiothérapie peut effectivement être responsable d'une rhinite persistante. Des patients se plaignent de rhinite ou de sinusite en cours de chimiothérapie ou après une chimiothérapie. Il y a très peu de données sur ce sujet, il y a encore beaucoup de travail à faire. On pense qu'il s'agit d'effets à la fois immunologiques car il y a moins de défense, et locales. Localement, il y a probablement des effets qu'on ne connaît pas encore de certaines chimiothérapies."

En savoir plus

Dossier :

Questions/réponses :