Allergies respiratoires : une gêne dans le nez 

Je ressens une gêne en présence de poussière au niveau du nez et de la gorge, mais après un examen sanguin et des tests, rien. À quoi est-ce dû ?

Rédigé le , mis à jour le

Allergies respiratoires : une gêne dans le nez 

Réponses du Pr. Michel Aubier, chef du service de pneumologie à l'hôpital Bichat :

"Il s'agit d'une réaction inflammatoire allergique. En fait, c'est une muqueuse respiratoire au niveau du nez, au niveau du larynx qui est inflammatoire, et donc qui démange. Comme sur la peau, quand on se fait piquer par un insecte, on a une réaction inflammatoire et ça démange. C'est exactement le même type de réaction.

"Le plus important pour déterminer à quel allergène on est sensibilisé, c'est l'interrogatoire, comme un interrogatoire policier. Ensuite, il y a les tests cutanés. S'ils sont positifs, ce n'est pas la peine d'aller plus loin. Si les tests sont négatifs et que l'interrogatoire laisse penser que le patient est allergique, par exemple aux acariens, le test sanguin peut confirmer le diagnostic. Mais le test sanguin est souvent important parce qu'il permet de guider un certain nombre de traitements, qui sont des traitements de type biothérapie pour les sujets qui sont allergiques ou qui ont un asthme sévère.

"Le phadiatop est un test de dépistage. Dans le phadiatop, il y a plusieurs allergènes que l'on teste. C'est le test le plus simple à faire. Ensuite, il faut aller plus loin et donc tester de manière systématique, les différents allergènes."

En savoir plus :

Question/réponses :

 

    • Je suis allergique au pollen. Ma fille de 3 ans peut-elle être allergique, elle aussi ?
      Peut-on envisager une grossesse ou un allaitement en cours de désensibilisation ? La solution passe-t-elle dans le lait maternel ?
      Voir la réponse en vidéo*

 

    • Comment faire face à l'arrivée du pollen et aux symptômes des allergies quand on ne réagit pas franchement aux antihistaminiques ?
      Les antihistaminiques me donnent faim. J'ai déjà un surpoids et je cherche à maigrir. Comment faire ?
      Voir la réponse en vidéo*

 

* Réponses du Pr. Michel Aubier, chef du service de pneumologie à l'hôpital Bichat