Allergies respiratoires : quels examens ?

Quels examens peuvent affirmer avec certitude que l'on souffre d'une allergie respiratoire ?

Rédigé le , mis à jour le

Allergies respiratoires : quels examens ?

Réponses du Pr. Michel Aubier, chef du service de pneumologie à l'hôpital Bichat :

"Les signes cliniques sont déjà évocateurs, soit d'une rhinite allergique ou d'une rhino-conjonctivite, voire même des crises d'asthme. Les examens qui affirment le diagnostic sont des tests allergologiques, des tests cutanés, ce que l'on appelle les prick tests. En fait, on dépose des allergènes auxquels on pense que le sujet est sensibilisé, sur l'avant bras. On pique la peau et les cellules qui sont dans la peau que l'on appelle les mastocytes, lorsque le sujet est sensibilisé, vont dégranuler. Cela va faire une papule, que l'on mesure. Ces tests permettent d'affirmer le diagnostic."

En savoir plus :

Question/réponses :

    • Je suis allergique au pollen. Ma fille de 3 ans peut-elle être allergique, elle aussi ?
      Peut-on envisager une grossesse ou un allaitement en cours de désensibilisation ? La solution passe-t-elle dans le lait maternel ?
      Voir la réponse en vidéo*

 

    • Comment faire face à l'arrivée du pollen et aux symptômes des allergies quand on ne réagit pas franchement aux antihistaminiques ?
      Les antihistaminiques me donnent faim. J'ai déjà un surpoids et je cherche à maigrir. Comment faire ?
      Voir la réponse en vidéo*

 

 

  • Je ressens une gêne en présence de poussière au niveau du nez et de la gorge, mais après un examen sanguin et des tests, rien. À quoi est-ce dû ?
    Voir la réponse en vidéo*

* Réponses du Pr. Michel Aubier, chef du service de pneumologie à l'hôpital Bichat

Sponsorisé par Ligatus