Allergies respiratoires : est-ce héréditaire ?

Je suis allergique aux pollens. Ma fille de 3 ans peut-elle être allergique, elle aussi ? Peut-on envisager une grossesse ou un allaitement en cours de désensibilisation ? La solution passe-t-elle dans le lait maternel ?

Rédigé le , mis à jour le

Allergies respiratoires : est-ce héréditaire ?

Réponses du Pr. Michel Aubier, chef du service de pneumologie à l'hôpital Bichat :

"Il y a une prédisposition génétique. Un parent qui est allergique, a 30 % de chance d'avoir un enfant allergique. Si les deux parents sont allergiques, il y a 50 % de chance d'avoir un enfant allergique.

"On peut tout à fait envisager une désensibilisation. Il n'y a pas de problème. Mais en général on préfère la faire plutôt en dehors de la grossesse. La désensibilisation dure trois ans, une grossesse peut se produire donc on continue."

En savoir plus :

Question/réponses :

 

    • Comment faire face à l'arrivée du pollen et aux symptômes des allergies quand on ne réagit pas franchement aux antihistaminiques ?
      Les antihistaminiques me donnent faim. J'ai déjà un surpoids et je cherche à maigrir. Comment faire ?
      Voir la réponse en vidéo*

 

 

  • Je ressens une gêne en présence de poussière au niveau du nez et de la gorge, mais après un examen sanguin et des tests, rien. À quoi est-ce dû ?
    Voir la réponse en vidéo*

* Réponses du Pr. Michel Aubier, chef du service de pneumologie à l'hôpital Bichat

Sponsorisé par Ligatus