''Neknomination'', un jeu à déboires

Cap' ou pas cap' de te filmer en train de boire cul sec ? Nouveau "jeu à boire" venu d'Australie, la "neknomination" promeut l'alcoolisation rapide des jeunes via les réseaux sociaux. Il ne s'agit plus ici de boire entre amis, mais de boire seul et de se mettre en scène - deux "ingrédients" spécifiques de ce défi qui augmentent les risques propres à tout défi alcoolique.

Rédigé le

Entretien avec le Dr Philippe Batel, addictologue

Dans une vidéo, un ami alcoolisé vous défie, vous et deux de ses connaissances, à boire cul sec plusieurs verres, à vous filmer, et à défier à votre tour trois de vos amis : vous avez été "neknominé" ("to neck a drink" signifie, en anglais, "boire un verre cul-sec").

Jeux d'alcool, jeux dangereux

Risques immédiats :

Prises de risques (accidents domestiques, sexualité non maîtrisée, violences…), accidents de la route (l'alcool est présent dans la moitié des accidents mortels des adolescents et des jeunes adultes), coma éthylique.

Risques à long terme :

Selon différentes études, les intoxications répétées à l'adolescence, alors que le cerveau n'a pas fini sa maturation, entraînent une perte de contrôle de la consommation d'alcool à l'âge adulte, et provoqueraient des modifications neurologiques à long terme.

Parce que vous avez votre libre arbitre, que vous préférez boire en petite quantité des spiritueux de bonne qualité, ou tout du moins en compagnie d'amis (dont un gardant, idéalement, sa sobriété pour reconduire votre fine équipe), vous pouvez décider de ne pas relever ce défi(1).

Le phénomène est encore discret en France. Outre-manche, quatre adolescents auraient trouvé la mort après s'être mis en danger, du fait d'une ébriété consécutive à ce jeu.

Tout défi impliquant une consommation d'alcool peut avoir ce genre de conséquences. Les vidéos de neknomination semblent chercher à recenser de manière exhaustive toutes les situations idiotes dans lesquelles on peut se mettre après avoir trop bu : prendre sa moto pour faire des cascades, aller se baigner, laisser les autres vous frapper... En visionner un pot-pourri incitera probablement certains à la modération, voire à l'abstinence.

Être seul ou mal accompagné

Mais parce qu'ils s'adressent à un public avide de transgresser les conventions sociales (et souvent soucieux de ne pas paraître "ringard"), les défis sont régulièrement relevés. Les "neknominés" qui joueront en solitaire peuvent se retrouver en fâcheuse posture, sans aucune chance d'être secouru par un ami. La photographie d'un adolescent endormi dans son vomi, qui aurait été prise par sa mère, a été diffusée sur les réseaux sociaux accompagnée du commentaire "il aurait pu mourir étouffé". Toutefois, comme en témoignent de nombreuses vidéos, être seul ne vaut pas forcément mieux que d'être mal accompagné…

Les défis étant filmés, de nombreux "neknominés" cherchent à rivaliser d'originalité devant la caméra. Une dimension de surenchère dans l'absurde, absente de la plupart des autres "jeux à boire", qui constitue l'autre danger propre de l'exercice.

Face à l'émergence du phénomène, des internautes dépités ont proposé une riposte. Le "défi" qu'ils lancent, face caméra, à trois de leurs amis, est celui d'offrir à boire et à manger à des personnes dans le besoin. Cap' ou pas cap' ? 

(1) A moins que vous ne soupçonniez que l'auteur de la vidéo s'est filmé en train de boire de l'eau, et non de la téquila, et vous incite à faire quelque chose d'idiot qu'il ne ferait pas lui-même…

VOIR AUSSI :

Questions/réponses du 22 juin 2010

Sponsorisé par Ligatus