L'alcool, première cause d'hospitalisation

En trois ans le nombre d'hospitalisations dues à l’alcool a augmenté de 30%. Un chiffre révélé ce vendredi 22 mars 2013 dans un rapport de la Société française d'alcoologie. Les jeunes sont en première ligne.

Rédigé le , mis à jour le

L'alcool, première cause d'hospitalisation

C'est un chiffre alarmant : la consommation d'alcool est aujourd'hui responsable de 400.000 hospitalisations par an, soit deux fois plus que celles causées par le diabète et les maladies cardiovasculaires.

Des hospitalisations qui ne cessent d'augmenter d'année en année et qui, d'après l'étude de la Société française d'alcoologie (SFA), concernent de plus en plus les femmes et les jeunes.

Cirrhoses ou hépatites sont au nombre des pathologies en cause. Mais de nombreuses admissions aux Urgences sont liées à des comas éthyliques. Le rapport de la Société française d’alcoologie révèle en effet que les séjours courts de moins de deux jours ont progressé de 80%. Ces séjours concernent des personnes non alcooliques mais hospitalisées à la suite d'une consommation massive d'alcool.

Les auteurs de ce rapport s'inquiètent de voir qu'il s'agit de plus en plus de jeunes très fortement alcoolisés qui restent ainsi entre 24 et 48 heures à l'hôpital le temps de dégriser.

Mais leur inquiétude naît surtout du fait que des lésions sur le foie et le pancréas sont ainsi repérées, lésions jusque-là rarement observées sur des personnes de moins de 25 ans.

La SFA préconise ainsi de renforcer la présence d'alcoologues dans les services d'urgence. Car encore trop souvent, les personnes arrivées dans ce service pour un coma éthylique en ressortent sans qu'aucun suivi particulier ne soit mis en place.

En savoir plus

Sur Allodocteurs.fr :