1. / Sexo

Le secret des aliments qui réveillent le désir

L’alimentation joue un rôle déterminant pour rester en bonne santé mais est-ce aussi valable pour la santé sexuelle ? Quels sont les aliments qui boostent la libido et ceux qui la tuent ? Mythe ou réalité, notre spécialiste vous répond. 

Rédigé le , mis à jour le

Le secret des aliments qui réveillent le désir

Il existe des aliments aux effets stimulants, désinhibants, voire euphorisants sur notre sexualité. Traditionnellement on parle d'aliments aphrodisiaques pour booster le désir.

Chaque époque a eu ses aliments sexuels "vedettes". Au Moye Âge, il était recommandé aux femmes d'acheter et de manger des artichauts, cela leur permettait de "garder les fesses au chaud", Louis XV mangeait du céleri pour augmenter sa vigueur sexuelle. De nos jours, ces aliments ne sont plus "sexy" (sauf peut-être l’artichaut qui évoque pour certaines personnes l’effeuillage), les gens se tournent plutôt aujourd’hui vers des aliments comme le gingembre, le chocolat...  

Il existe deux difficultés avec ces aliments  :  

  • La 1ère est qu'il n'y a presque pas d’études scientifiques qui confirment, ni infirment leurs effets sur la sexualité. Le fait qu’un aliment soit riche en zinc, en magnésium, en vitamines B ou autre n’est pas suffisant pour dire que c’est un stimulant. Il l’est potentiellement, mais il faut encore le prouver. 
  • La 2ème difficulté est, quand l’effet est avéré, de connaître la quantité à prendre.

Il a été démontré que les pastèques peuvent stimuler la libido mais il faudrait pour cela en manger 2 ou 3 par jour. Le jus d’oignon frais est un stimulant sexuel efficace et prouvé mais il faudrait en ingérer un petit litre à jeun une heure avant les rapports sexuels.

C’est pour cela que la plupart de ces produits sont plutôt dans des compléments alimentaires pour les concentrer. 

Des aliments néfastes pour la sexualité  

Il n’y a pas, à proprement parler, d’aliments qui ont un effet sexuellement négatif. En revanche, la qualité globale de notre alimentation peut altérer notre fonctionnement sexuel. 

Une alimentation trop riche en sucre, en sel et en matières grasses d’origines animales, peut finir par abîmer le fonctionnement des petites artères qui sont essentielles pour faire fonctionner les zones génitales. Cela peut aussi perturber le fonctionnement hormonal sexuel par l’accumulation de graisse abdominale.  

Les études européennes récentes estiment qu’un tiers des personnes, homme ou femme, souffrant de difficultés sexuelles (libido, orgasme, plaisir, érection) pourraient améliorer leur problème sexuel simplement en améliorant leur alimentation.  

Alimentation conseillée pour la sexualité  

Plusieurs types d’alimentation ont été élaborés et testés pour évaluer leur impact sur la sexualité. Le régime alimentaire qui revient le plus souvent en tête de liste dans les études, est  le fameux régime dit méditerranéen

C’est le régime le plus varié et le plus riche en légumes, légumineuses, fruits, herbes aromatiques, fruits secs, épices, fruits de mers etc. C’est-à-dire presque tous les aliments réputés aphrodisiaques.

C’est aussi l’un des régimes alimentaires qui a le meilleur effet protecteur sur les artères et la prise de poids. 

Le rôle des boissons sur la sexualité

Les boissons comme le café, le thé vert, le cacao sont connues pour avoir un effet dit "anti-oxydant" ce qui est très utile surtout pour limiter les effets du vieillissement sexuel.  

Tous les aliments anti-oxydants jouent ce rôle de "ralentissement " du vieillissement sexuel, dont la pomme qui est un aliment à la portée de toutes et tous.

Une étude italienne a démontré que les femmes de plus de 50 ans qui mangeaient plus de 2 pommes par jour avaient des scores de satisfaction sexuelle supérieurs aux femmes qui mangeaient moins de deux pommes par semaine.

Non seulement l'alimentation peut contribuer à avoir une sexualité plus épanouie, mais en plus, elle peut aider à ne pas perdre en taille/volume des organes génitaux avec l’âge.

Chez les femmes après la ménopause, il est observé une diminution progressive du volume de la vulve (épaisseur et consistance des lèvres et clitoris) et chez l’homme la fibrose liée au vieillissement naturel entraîne une légère diminution de la taille du pénis.  

Une alimentation équilibrée contenant des aliments anti-oxydants (pommes, fraises, framboises, mûres, noix, amandes café etc) contribue à réduire la perte de volume de nos organes génitaux. Cela est utile pour conserver le plus possible les capacités de plaisir sexuel physique chez les femmes en conservant une bonne "consistance" de la zone génitale. Cet effet qui limite la diminution de la taille du pénis avec l’âge, sera bien apprécié par les hommes.   
 

  • Charles.co
    Soignez vos problèmes sexuels maintenant avec Charles.

Voir aussi sur Allodocteurs.fr