Y a-t-il un risque à prendre la pilule si on ne sait pas que l'on est enceinte ?

Y a-t-il un risque à prendre la pilule si on ne sait pas que l'on est enceinte ?

La rédaction d'AlloDocteurs
La rédaction d'AlloDocteurs
Rédigé le , mis à jour le

La réponse du Dr Sylvain Mimoun, gynécologue-andrologue-psychosomaticien :

"A priori non, si on s'en rend compte assez vite. Si le premier mois de la grossesse, on prend la pilule, a priori il n'y a pas de danger dans la mesure où le risque de la pilule est que les œstrogènes, c'est à dire les hormones féminines, agissent sur les organes génitaux qui ne sont pas féminins. Donc si la femme est enceinte d'un garçon, si jamais les œstrogènes agissent, cela pourrait interférer. Mais ça agit à partir de la sixième semaine. Tant que c'est avant cette sixième semaine, c'est à dire un mois et demi, il n'y a pas de risque. Mais dans les faits, il vaut mieux s'en rendre compte assez vite.

"Ca prouve que la pilule n'a pas été prise comme il le fallait. Parce que l'on sait que les pilules sont très efficaces en théorie. Mais en pratique, il y a quand même pas mal d'oublis. Et ce sont souvent ces oublis qui font qu'il y a des grossesses."