Secours : un numéro d’appel d’urgence unique expérimenté en 2022

Emmanuel Macron a annoncé la création, début 2022, d’une plateforme unique rassemblant tous les appels aux numéros d’urgence en France. Une expérimentation qui sera menée dans une “grande région”, restant à définir.

La rédaction d'AlloDocteurs
La rédaction d'AlloDocteurs
Rédigé le
Secours : un numéro d’appel d’urgence unique expérimenté en 2022

Un numéro pour tous les rassembler. Le 15 (SAMU), le 17 (police secours ou gendarmerie) et le 18 (sapeurs-pompiers) seront regroupés dès début 2022, dans une région étendue et durant deux ans, en un seul et même numéro d’urgence. Le chef de l’Etat l’a annoncé, ce samedi, répondant aux demandes répétées d’associations et de syndicats depuis plusieurs années, notamment après la panne géante des numéros d’urgence en juin dernier.

Au congrès des pompiers de France à Marseille, Emmanuel Macron a proposé l’expérimentation de “trois types de plateformes regroupant numéros d’urgence et permanence des soins, pour améliorer la prise en charge des victimes.” 

A lire aussi : Fuites des résultats de tests Covid : la CNIL met en demeure la société Francetest

Trois dispositifs testés

Concrètement, une plateforme unique sera testée, rassemblant les appels des trois numéros d’urgence. Une deuxième regroupant uniquement les appels au 15 et au 18 sera également mise en place, ainsi qu’une troisième recevant les appels aux urgences et aux sapeurs-pompiers. L’objectif, à terme, est d”'évaluer méthodiquement quelle est la méthode la plus efficace", en termes de "temps de réponse et de qualité de l'accompagnement des usagers."

Le président acte ainsi une disposition phare de la proposition de loi Matras, en passe d’être adoptée au parlement. Plusieurs pays ont déjà adopté le 112, numéro européen d’appel d’urgence, comme numéro unique, complété du 116 117, numéro d’accès aux soins non urgents.