1. / Se soigner
  2. / Violences
  3. / Viol, agression sexuelle

Huit viols sur dix sont commis par des proches

Dans 83% des viols, l'agresseur est un proche de la victime : un voisin, un ami, le conjoint… Lancée le 20 janvier, la nouvelle campagne du Collectif Féministe Contre le Viol bouscule les clichés. En France, 86.000 femmes sont violées chaque année et 87% d'entre elles ne portent pas plainte.

Rédigé le

Image : capture d'écran du film de campagne 2015 du Collectif Feministe Contre le Viol (CFCV) - Vidéo : entretien avec le Dr Emmanuelle Piet, présidente du collectif féministe contre le viol

"Pour elle c'est son témoin de mariage, pour moi c'est celui qui m'a violé, et ça qui peut l'entendre ?". Le témoignage est glaçant, mais pourtant pas si rare… Dans son nouveau spot, le Collectif Féministe Contre le Viol rappelle que quatre viols sur cinq sont commis par un proche. Intitulé "Proches", le film balaye le cliché du violeur inconnu, caché dans une ruelle sombre… "La souffrance des victimes est majorée par la honte, la culpabilité, l'absence d'écoute et de compréhension auxquelles elles se heurtent" explique le Dr Gilles Lazimi, coordinateur de la campagne.

Porter plainte, un geste encore trop rare ...

Le viol est un crime, durement puni par la loi (15 ans de prison en moyenne). Pourtant, seules 13% des victimes portent plainte. Souvent, elles évoquent la honte et la peur de ne pas être prises au sérieux par l'entourage et la police. Dans seulement 1% des cas, la plainte aboutit à une condamnation. Si la victime est majeure, elle dispose de 10 ans pour porter plainte. Ce délai est allongé lorsque la victime est mineure au moment des faits.

En savoir plus sur la législation

Le viol laisse une cicatrice indélébile sur la vie de la victime. Vie sociale, professionnelle, sexuelle, ou image de soi sont traumatisées. Les conséquences du viol sont graves, poussant parfois les victimes au suicide. Et lorsque l'agresseur est un proche, la victime se sent d'autant plus isolée : "double peine pour la victime, immunité garantie pour le violeur" ajoute le Dr Emmanuelle Piet, présidente du Collectif.

Faire changer la honte de camp

Dévoilée le 20 janvier, la campagne a pour objectif de rappeler aux victimes qu'elles ont des droits, que la justice et les médecins peuvent les aider. Alors que la plupart des victimes ne portent pas plainte, le Collectif propose une écoute et une aide psychologique, sociale et juridique.

Créée en 1986, l'association traite jusqu'à quinze nouveaux cas par jour. En France, 86.000 femmes adultes sont violées tous les ans, et elles sont trois fois plus touchées que les hommes…

 

"Proches" : Campagne contre le viol du Collectif Féministe Contre le Viol - 2015


Numéro de Viols-Femmes-Informations : 0800 05 95 95

 

En savoir plus sur le viol :

Sponsorisé par Ligatus