1. / Se soigner
  2. / Vaccins

Vaccins obligatoires : un premier bilan positif un an après

Un an après son entrée en vigueur, l'obligation vaccinale semble porter ses fruits.

Rédigé le , mis à jour le

Obligation vaccinale : quel bilan un an après ?

Depuis 2018, tous les bébés doivent être vaccinés contre onze maladies. Auparavant, seuls trois vaccins étaient obligatoires. A l'époque, cette décision avait fait débat. Elle visait notamment à redonner confiance aux Français en la vaccination. Un an après son entrée en vigueur, les premiers résultats semblent positifs. La couverture vaccinale augmente chez les enfants nés depuis le 1er janvier 2018. Et les Français semblent un peu moins méfiants face aux vaccins.

Si des parents refusent de faire vacciner leur enfant, ce dernier ne peut pas aller à la crèche, à l'école ou en colonie de vacances. Mais les parents ne sont pas poursuivis en justice.

Si cette mesure est vécue comme une contrainte par certains, elle porte ses fruits. La couverture vaccinale s'est en effet améliorée en 2018. Selon une enquête réalisée sur 1.000 enfants, la vaccination contre l'hépatite B a augmenté de 8%, pour le méningocoque C la hausse est encore plus spectaculaire (+ 31%).

Selon les coordinateurs de l'étude, la réforme commence donc timidement à redonner confiance en la vaccination. D'ailleurs, témoin de ce phénomène, les vaccins qui ne sont pas dans l'obligation vaccinale ont tous vu remonter leur couverture vaccinale. C'est par exemple le cas de la grippe. Cette année, plus d'adultes se sont fait vacciner provoquant même une pénurie inédite dans les pharmacies.

Mais pour le moment, il convient de rester prudent. Le vrai test de la mesure est prévu en 2021 quand les enfants concernés par les onze vaccins obligatoires rentreront à l'école. Le doute sera même toujours possible, il est en effet très difficile de détecter les faux certificats de vaccination.

Voir aussi sur Allodocteurs.fr