1. / Se soigner
  2. / Vaccins
  3. / Vaccin contre la grippe

Grippe : vacciner la femme enceinte pour protéger la mère et le bébé

Plusieurs sociétés savantes invitent les femmes enceintes à se faire vacciner contre la grippe saisonnière pour se protéger elles-mêmes et prévenir les grippes graves chez leurs bébés au cours des six premiers mois de leur vie.

Rédigé le

Grippe : vacciner la femme enceinte pour protéger la mère et le bébé
Grippe : vacciner la femme enceinte pour protéger la mère et le bébé

Entre 30 et 60 femmes enceintes sont hospitalisées chaque année dans des services de réanimation pour des grippes graves, alors que les études montrent que la vaccination pendant la grossesse permet d'éviter environ 50% des cas. La vaccination permet également de protéger l'enfant à naître pendant les mois durant lesquels il est le plus fragile (jusqu'à six mois) grâce aux anticorps fabriqués par la mère et qui passent dans le placenta.

Les hospitalisations, dans le cas des femmes enceintes, sont "jusqu'à sept fois plus fréquentes que dans une population du même âge, en particulier du fait de la survenue de complications respiratoires et/ou cardiaques", ajoutent les sociétés dans un communiqué commun du 9 novembre. "La grippe est le plus souvent grave lorsqu'elle survient chez la femme enceinte", rappellent la Société de Pathologie infectieuse de langue française, le Collège national des gynécologues et obstétriciens français ainsi que le Conseil national de l'Ordre des sages-femmes.

Les femmes enceintes doivent dès lors se faire vacciner, "quel que soit le terme de la grossesse, avant le début de l'épidémie grippale", selon les sociétés savantes qui soulignent que le vaccin antigrippal peut être utilisé "sans risque en cours de grossesse".

Le risque dans la population générale "est tellement faible (un cas de syndrome de Guillain-Barré par million de personnes vaccinées) qu'il n'a pas pu être observé chez la femme enceinte", ajoutent-elles. Le syndrome de Guillain-Barré est un trouble neurologique grave qui peut entraîner une paralysie des membres et une atteinte respiratoire.