1. / Se soigner
  2. / Professions médicales

Le docteur Le Men, 93 ans, a pris sa retraite

L'un des deux plus vieux médecins généralistes de France vient de ranger son stéthoscope au fond d'un tiroir... A 93 ans, François Le Men prend sa retraite pour raisons de santé, au terme de 65 années d'exercice.

Rédigé le , mis à jour le

Le docteur Le Men, 93 ans, a pris sa retraite
François Le Men en compagnie d'une patiente (crédits : France Télévisions)

"La retraite ? J'y ai jamais pensé !" confiait en juin 2013 aux journalistes de l'AFP François Le Men, médecin de campagne qui a soigné cinq générations de patients à Callac (Côtes d'Armor).

François Le Men partageait le titre de "plus vieux médecin généraliste de France" avec le Dr Christian Chenay, résident de Chevilly-Larue (Val-de-Marne), toujours en exercice. Celui-ci a ouvert son cabinet en 1946. Le Dr Chenay songe lui aussi à prendre sa retraite, "lassé" par des cambriolages à répétition.

Lui qui exerçait son métier depuis 1949 a réalisé sa dernière consultation fin décembre 2014, et a désormais officiellement cessé son activité professionnelle. Un problème cardiaque et de vives douleurs au niveau des hanches l'ont obligé à lever le pied.

Silhouette longiligne, chevelure de neige et visage étonnamment lisse, l'un des deux "doyens des généralistes de France" (voir encadré) recevait chaque matin ses patients, en pantoufles et blouse blanche, à son cabinet excentré et un brin défraîchi, situé dans l'ancien magasin d'engrais de ses parents, entre une route et une voie ferrée.

Sur son bureau, pas de lecteur de carte Vitale mais le Vidal, d'autres ouvrages de médecine, alignés au cordeau et un téléphone portable qui n'arrêtait pas de sonner. Pour l'essentiel, ses patients étaient des personnes âgées, souvent isolées.

"Ce qui me plaît, c'est d'être au contact de mes patients, il m'aiment bien, je les aime bien, ils veulent pas non plus que je quitte, alors je reste", expliquait-il, en ne confiant que de "rares" moments de fatigue. "En même temps, je suis un chercheur, j'aime bien faire un diagnostic et trouver ce qu'a le malade", poursuivait-il.

"Le travail éloigne de nous trois grands maux : l'ennui, le vice et le besoin", aimait-il à déclarer, citant Voltaire et égratignant au passage les 35 heures "qui ont démoli la médecine", selon lui – jamais avare de critiques amères à l'égard de ses confrères, au point d'exaspérer l'Ordre des médecins.

La moyenne d'âge des généralistes en France est de 53 ans, selon l'Atlas de la démographie médicale 2014.