1. / Se soigner
  2. / Handicap
  3. / Surdité

Malentendante, elle chante et prouve que tout est possible malgré un handicap

Née avec une surdité profonde, les médecins avaient annoncé à sa mère, que la petite Aurélie ne parlerait pas. Pourtant, Aurélie a publié il y a un mois sur Youtube son premier clip, "Entendre". Récit d'une belle aventure.    

Rédigé le , mis à jour le

Malentendante, elle chante et prouve que tout est possible malgré un handicap

Aurélie est malentendante de naissance. Depuis toute petite, elle est passionnée par la chanson, mais pendant longtemps elle n’a pas osé chanter à cause de son handicap. Récemment, après quelques mois de cours de chant, Aurélie a publié son premier clip qui s’appelle "Entendre", sous son nom de scène Lomylea. Par ses chansons, elle veut diffuser un message de combativité et d’espoir.  

En chantant sa propre chanson dans un clip, Aurélie a réalisé un rêve d’enfant mais aussi un exploit car sans ses appareils, elle n’entend presque rien. Sourde de naissance, elle a été appareillée à 17 mois et son enfance a été marquée par ce handicap.  

"Je n’entends même pas le son de ma voix. C'est comme si on avait éteint la lumière, si je mets mes appareils, cela devient clair, là j’entends tout".
C’était très difficile surtout à l’école, des enfants me disaient, je ne veux pas être ta copine parce que tu es sourde, je me suis retrouvée toute seule, c’était très compliqué, il a fallu que je me redresse toute seule, c’est rien, c’est pas grave mais c’est pas facile".  

Aurélie a aussi dû se battre pour apprendre à parler, avec le soutien de sa mère. 

On me disait que ma fille ne parlerait pas normalement, mais moi j’ai dit ce n’est pas possible. Ma fille elle parlera. Tous les jours je lui faisais répéter "papa" et je lui disais tu vas y arriver … et aujourd’hui quand je l’entends chanter ça me fait des frissons".

Il y a 4 ans, grâce à sa rencontre avec Loïc, coach vocal, Aurélie saute le pas et relève le défi de chanter devant les autres. Ensemble, ils ont développé leurs propres techniques pour s’adapter au handicap de la chanteuse. 

"Pour l’aider à trouver la justesse d’une note, lorsqu’elle est trop grave, je mets ma main dans son dos et je lui indique avec mon doigt qu’il faut qu’elle monte dans la note. On cherche jusqu’à ce qu’elle arrive à trouver".  

C'est un challenge pour Aurélie car elle peut entendre les notes mais elle n’entend pas exactement les mêmes sons qu'un entendant. Elle a du mal à discerner les fréquences et c'est difficile d’être juste. Elle parvient pourtant à progresser grâce à sa ténacité.  

"Je ne me suis jamais dit non je ne chanterai jamais, mais, par contre je n’osais pas dire que j’aimais chanter, la peur du regard des autres. Finalement j'ai laché prise, je me disais je m’en fous de ce qu’ils disent les gens, si j’aime chanter, je chante".

Aurélie ne se pose pas de questions existentialistes sur sa voix et tout ce qu’elle fait est pour progresser. Elle a fait sa première scène toute seule neuf mois après avoir commencé ce chemin avec son coach, qui, lui n’aurait jamais parié un euro sur une telle réussite. Cet accompagnement a vraiment été une leçon de vie pour lui.

Aurélie a partagé sa joie et sa réussite dans son ancien institut pour sourds et malentendants, car il y a quelques années, elle était à la place de ces élèves. Aujourd’hui elle veut leur transmettre son message d'espoir. Aurélie est déjà tournée vers l'avenir, elle prépare une deuxième chanson et espère surtout un nouveau concert en public. 

Voir aussi sur Allodocteurs.fr