1. / Se soigner
  2. / Handicap
  3. / Aidants familiaux

Maison de répit : un soulagement pour les aidants

A Lyon, une maison de répit a ouvert ses portes pour soulager et accompagner les aidants de personnes malades ou handicapées, au bord de l'épuisement.

Rédigé le , mis à jour le

Maison de répit : un soulagement pour les aidants

Ils seraient onze millions en France. Les aidants s'occupent de manière non-professionnelle d'un proche gravement malade, dépendant ou handicapé et leur nombre va continuer d'augmenter dans les années à venir. Entre les soins, les démarches administratives, et l'obligation de travailler à côté, beaucoup d'aidants sont au bord de l'épuisement.

S'il existe des dispositifs comme les maisons des aidants ou les cafés, où ils peuvent se retrouver et échanger, la maison de répit qui a ouvert ses portes en octobre 2018 dans la banlieue de Lyon est une première.

Aider les aidants

La maison accueille des malades de 0 à 60 ans, ils peuvent être accompagnés de leurs aidants mais cela n'est pas obligatoire. Avant et après le séjour, le personnel propose aussi un accompagnement à domicile. Un binôme composé d'un médecin généraliste et d'une infirmière rencontre les familles.

Les aidants ont droit à un séjour de 30 jours par an pour eux et leur proche malade. Et à la maison de répit, le personnel soignant s'adapte aux exigences et aux habitudes de vie des résidents. Tout est fait pour que l'aidant et son proche malade puissent profiter sans culpabiliser.

Cette maison a pu être créée grâce à la Fondation France Répit. Ce lieu n'existe pour le moment que dans la banlieue lyonnaise. La Fondation espère créer une dizaine d'autres établissements en France d'ici cinq ans.

Voir aussi sur Allodocteurs.fr

Sponsorisé par Ligatus