1. / Se soigner
  2. / Fin de vie
  3. / Deuil

Don du corps à la science : comment faire le deuil ?

Donner son corps à la science : un deuil difficile en l'absence de corps ? Comment faire le deuil en cas de don du corps à la science ?

Rédigé le , mis à jour le

Don du corps à la science : comment faire le deuil ?

Les réponses avec Marie Tournigand, présidente de l’association Empreinte - Vivre son deuil :

"Une enquête a été faite par une socio-anthropologue sur les familles, les proches de donateurs. Et on s'est aperçu que les familles ne sont pas informées (on ne parle pas de don d'organes, on parle de don du corps). Elles ne savaient pas si le corps était crématisé, s'il était encore utilisé par les facs de médecine ou l'école de chirurgie ou pas… Sachant que le délai peut être d'un an avant que le corps soit crématisé.

"Après la mort, le corps est emmené dans les 24-48 heures. Cela a amélioré les pratiques. On a créé une cérémonie deux fois par an au crématorium du Père Lachaise avec les services funéraires de la ville de Paris pour ces familles. Et à chaque fois, les enfants, les adolescents, les parents, les grands-parents… toutes les familles de donateurs du corps sont présentes et elles vivent ce moment de cérémonial collectif comme leurs obsèques de leur proche. C'est quelque chose qui est très investi. On fait les mêmes cérémonies pour le deuil périnatal où les parents aussi parfois ne récupèrent pas le corps dans les mêmes circonstances."