Vaccination : plus de deux millions de nouveaux rdv pris en quelques jours

Quelques jours après les annonces d’Emmanuel Macron le 11 juillet, des millions de Français se sont précipités pour recevoir la première injection d’un vaccin contre le Covid.

La rédaction d'AlloDocteurs
La rédaction d'AlloDocteurs
Rédigé le
Vaccination : plus de deux millions de nouveaux rdv pris en quelques jours

Plus de 2 millions de Français ont déjà pris des rendez-vous sur Doctolib en vue de se faire vacciner, depuis les annonces d'Emmanuel Macron lundi 12 juillet. C’est ce qu'a annoncé le 14 juillet à l'AFP la plateforme de prise de rendez-vous.

Lors de son allocution télévisée, le président de la République Emmanuel Macron a annoncé imposer le pass sanitaire à l'entrée de la plupart des lieux publics. Il a aussi rendu la vaccination obligatoire pour les soignants et ceux au contact des personnes fragiles, sanctions à la clef.

Certaines de ces mesures entreront en vigueur dès cet été, poussant de nombreux Français jusqu'ici hésitants ou méfiants à sauter le pas et à réserver des créneaux de vaccination.

A lire aussi : Covid : une 3e dose de vaccin est-elle nécessaire ?

2,24 millions de rendez-vous

Selon un pointage communiqué par Doctolib le 14 juillet matin, 2,24 millions de personnes ont pris rendez-vous depuis les annonces du chef de l'Etat lundi 12 juillet. Depuis la fin du mois de mai, le nombre moyen de primo-injections de vaccin contre le Covid diminuait progressivement chaque jour.

Le 13 juillet, le patron de Doctolib, Stanislas Niox-Chateau, avait estimé sur BFMTV que la campagne de vaccination allait "monter vite à quatre, cinq millions d'injections par semaine", du fait des mesures prises par le gouvernement.

Ruée sur les autres sites

Un autre acteur de l'e-santé, Keldoc, a indiqué le 14 juillet dans un communiqué que "plus de 270.000 rendez-vous" avaient été pris sur sa plateforme dans les 24 heures qui ont suivi l'allocution présidentielle, "soit trois fois le plus haut historique" enregistré sur une journée.

Quant au site Maiia, il avait fait état mardi de "150.000 rendez-vous" pris "pour les prochains jours", un chiffre "quasiment dix fois supérieur à ce qu'on avait pu constater dans les jours précédents", selon un porte-parole interrogé sur BFMTV.