Après les attentats, des habitants sur le qui-vive ?

J'habite Paris, je sursaute au moindre bruit fort, aux sirènes, aux cris. J'ai peur si je vois un sac abandonné, je ne vis plus normalement.

La rédaction d'AlloDocteurs
La rédaction d'AlloDocteurs
Rédigé le , mis à jour le

Les réponses avec le Dr Florian Ferreri, psychiatre :

"Il s'agit de la phase d'hypervigilance où on est attentif au moindre bruit, à la moindre situation. Le moindre signal nous saute dessus et on sursaute quasiment. C'est une phase qui n'est pas forcément tout à fait anormale. Ce qui est anormal, c'est si cette phase est durable et empêche cette personne de reprendre ses activités habituelles, son travail, ses loisirs, ses sorties… et si cela l'empêche d'échanger, de communiquer autour de ce qui s'est passé, non seulement sur les émotions ressenties mais éventuellement sur comment elle a compris les choses."