Les prothèses du futur seront-elles en céramique ?

Si Limoges est connue pour sa porcelaine, la ville est aussi en passe de devenir célèbre pour sa céramique… médicale. La céramique chirurgicale est utilisée pour fabriquer des prothèses. En juin 2015, un médecin du CHU de Limoges a été le premier à utiliser une prothèse de sternum en céramique poreuse pour opérer une patiente. Explications.

La rédaction d'AlloDocteurs
La rédaction d'AlloDocteurs
Rédigé le , mis à jour le

Le sternum est un os particulièrement important pour le corps humain. Il maintient toutes les côtes ainsi que les clavicules entre elles. Les prothèses servent à remplacer cet os lorsqu'il est touché par une infection ou une tumeur.

La première patiente opérée avec cette nouvelle prothèse se porte bien. Il y a quelque temps, une seconde patiente a pu recevoir le même dispositif médical.

Implantation du sternum en céramique : comment se déroule l'opération

La première étape de l'intervention consiste à dégager l'os jusqu'au niveau des côtes. Ensuite, le chirurgien doit choisir la bonne taille de prothèse. Et pour lui permettre de faire le bon choix, il utilise un modèle. Une fois son choix effectué, le chirurgien découpe délicatement les côtes une par une à l'aide d'un instrument adapté (costotome). Petit à petit le sternum se détache et les organes qu'il protège commencent à apparaître.

Après environ deux heures de chirurgie, le sternum se détache. Il est directement envoyé pour analyse dans le laboratoire de l'hôpital. Il est alors possible d'installer la prothèse définitive. La prothèse est en céramique, mais il s'agit d'une céramique très spéciale, elle présente un aspect spongieux qui imite l'os. C'est justement l'avantage de cette prothèse.

Le chirurgien recouvre enfin la prothèse avec un lambeau du pectoral. Ce muscle permet de la protéger et de l'aider à se vasculariser. Cette nouvelle technique fait gagner une quarantaine de minutes de temps opératoire. Et surtout, elle devrait offrir un meilleur confort au patient.

Comment est fabriqué le sternum en céramique ?

Le sternum en céramique est conçu à quelques kilomètres du CHU de Limoges, dans une entreprise qui fabrique depuis plus de dix ans des prothèses chirurgicales. Et à l'origine, il y a une poudre blanche : de l'alumine, un matériau biocompatible et complètement inerte dans le corps humain.

Pour fabriquer la prothèse, la poudre d'alumine est d'abord mélangée à de l'eau pour obtenir une pâte, une barbotine. Cette barbotine est alors mise en forme à l'aide d'un procédé pour obtenir après plusieurs cycles de cuisson, les implants.

L'entreprise produisait depuis plusieurs années des petits implants pour les chevilles avec cette matière. Mais c'est la première fois qu'une pièce aussi grosse est façonnée. Pour le moment, elle fournit au docteur Bertin, qui est aussi membre du Comité scientifique de l'entreprise, des pièces sur mesure pour ses patients. Mais d'ici quelques mois, la PME espère aller plus loin en standardisant sa production.

À l'heure actuelle, seulement deux femmes ont reçu ces sternums en céramique dans le cadre d'une étude pilote. Dans les prochains mois, un autre patient doit être opéré à Limoges avant de débuter une étude nationale. Le suivi médical de ces personnes permettra de confirmer ou non l'intérêt de cette nouvelle prothèse.