Le mouvement de grève des sages-femmes se durcit !

Depuis trois semaines, les sages-femmes sont en grève. Elles se mobilisent pour une meilleure reconnaissance de leurs compétences et de leurs responsabilités professionnelles.

La rédaction d'AlloDocteurs
La rédaction d'AlloDocteurs
Rédigé le , mis à jour le

Depuis trois semaines, les sages-femmes ne désarment pas ! Lancé le 16 octobre 2013, leur mouvement de grève touche aujourd'hui 70% des maternités. 

A l'hôpital par exemple, les sages-femmes sont classées parmi les paramédicaux, alors qu'elles effectuent cinq ans d'études, et qu'elles exercent "une profession médicale à compétence définie", selon le code de la santé publique. Par conséquent, les sages-femmes perçoivent une rémunération moindre : 1.600 euros en moyenne en début de carrière. Outre une revalorisation salariale, elles souhaitent donc également obtenir le statut de "praticien de premier recours". Les femmes qui le souhaitent pourraient ainsi s'adresser directement à elles pour le suivi de leur grossesse, plutôt qu'à un gynécologue.

Mardi 5 novembre 2013, l'ensemble des chefs de service des maternités de l'AP-HP leur ont apporté leur soutien.

En savoir plus

Sur Allodocteurs.fr :