Connaissez-vous les pharmaciens correspondants ?

Si vous souffrez d'une maladie chronique, vous pourrez bientôt renouveler votre ordonnance directement chez votre pharmacien … à condition de le déclarer comme pharmacien correspondant auprès de l’Assurance maladie.

La rédaction d'AlloDocteurs
La rédaction d'AlloDocteurs
Rédigé le , mis à jour le

Un décret publié ce week-end acte les compétences du nouveau statut de pharmacien correspondant. Le dispositif existait déjà mais dans les faits, peu de patients en bénéficiaient. 

“Avant, on pouvait renouveler une ordonnance de trois mois en dépannant, cela s’appelait la procédure de dépannage, avec la plus petite boîte disponible. Mais dans certains cas, par exemple dans le cas des traitements contre l’acidité d’estomac, les boîtes disponibles ne font que sept jours. Cela veut dire qu’on pouvait dépanner le patient mais que dans les sept jours il fallait qu’il ait réussi à revoir son médecin” explique Eric Myon, pharmacien et secrétaire général de l’Union nationale des pharmacies de France.

" On s’est rendu compte avec la crise sanitaire qu’on a besoin d’être beaucoup plus réactifs dans le parcours de soins, on a besoin d’accompagner nos patients et parfois de renouveler leurs traitements quand ils n’ont pas de capacité à voir leur médecin " ajoute le pharmacien.

Des réserves chez certains médecins

Ce dispositif devra tout de même remplir quelques conditions : c’est le médecin qui reste prescripteur du traitement et définit le rôle du pharmacien. Ce dernier devra, lui, signaler au médecin qu’il est pharmacien correspondant. 

Enfin, la durée totale de la prescription ne pourra excéder un an. Des limites insuffisantes pour les médecins qui craignent de perdre de vue certains patients.

Attention, pour bénéficier du dispositif, il faudra vérifier que votre pharmacien et votre médecin travaillent au sein d’un même groupement local de santé.