Froid : plusieurs villes renforcent leurs capacités d'accueil pour les SDF - Photo © chantal cecchetti - Fotolia.com
Froid : plusieurs villes renforcent leurs capacités d'accueil pour les SDF - Photo © chantal cecchetti - Fotolia.com

Froid : plusieurs villes renforcent leurs capacités d'accueil pour les SDF

En raison de la vague de froid qui sévit actuellement en France, un renforcement des capacités d'hébergement des personnes sans domicile fixe a été amorcé dans plusieurs villes, dont Paris, Lyon et Calais.

La rédaction d'AlloDocteurs
La rédaction d'AlloDocteurs
Rédigé le

La préfecture de la région Ile-de-France a annoncé lundi soir dans un communiqué qu'elle renforçait "les capacités d'accueil en lien avec ses partenaires". Elle précise qu'"à ce jour, 1.454 places ont été mobilisées en Ile-de-France, dont 752 à Paris".

Dans la capitale, depuis le 23 décembre 2014,"110 places supplémentaires ont été ouvertes" dont "50 places pour familles et personnes isolées ouvertes à l'initiative de l'Etat et 60 places mises à disposition dans un gymnase de la Ville de Paris situé dans le 14e", "s'ajoutant au gymnase déjà ouvert dans le 18e arrondissement". En tout, une douzaine de gymnases pourraient être mobilisés à la demande des mairies.

Une unité supplémentaire a été mobilisée pour les sans-abris avec enfants qui ne souhaitent pas être hébergés.

Ce renfort hivernal "s'ajoute aux 45.000 places d'hébergement d'urgence mobilisées par l'Etat en Ile-de-France toute l'année au titre du dispositif de prise en charge des plus démunis".

La préfecture souligne qu'"une vigilance particulière est portée aux familles qui se trouveraient à la rue avec des enfants, particulièrement vulnérables en période hivernale". Elle ajoute que "toute situation qui paraitrait anormale aux citoyens parisiens doit être portée à la connaissance du Samu social en composant le 115".

A Lyon, la préfecture annonce 125 nouvelles places d'hébergements, en plus des 3.500 permanentes et des 683 places de renfort qui se sont ouvertes depuis le 5 novembre.

A Calais, le plan grand froid niveau 2 déclenché le 26 décembre est maintenu. Un hangar, pouvant accueillir environ 400 personnes, a été aménagé pour les migrants.

Face à une augmentation des besoins, à partir du mois de février, la ville de Paris proposera un pacte parisien de lutte contre l'exclusion afin d'améliorer la prévention et la prise en charge, selon Dominique Versini, adjointe à la solidarité et cofondatrice du Samu social. Ce pacte a pour objectif de "rassembler des solutions concrètes pour réduire drastiquement le nombre de personnes à la rue." 

En savoir plus sur les effets du froid :