Fêtes de fin d'année : des bénévoles se mobilisent pour les sans-abris

Fêtes de fin d'année : des bénévoles se mobilisent pour les sans-abris

Cette année encore les bénévoles se sont mobilisés le soir de Noël pour apporter chaleur et réconfort aux plus démunis. Maraudes, animations de repas de noël, distribution de repas et de colis sont autant d'actions solidaires menées par un grand nombre d'associations pour soutenir les sans-abris. Associations et bénévoles luttent quotidiennement pour aider pas moins de 141.500 personnes sans-abris.

La rédaction d'AlloDocteurs
La rédaction d'AlloDocteurs
Rédigé le , mis à jour le

Des bénévoles solidaires le soir de Noël

Mardi soir, certains d'entre nous ont choisi de ne pas passer Noël en famille. Ils ont décidé de consacrer cette soirée aux sans abris. Dstributions de cadeaux et de repas, animations de soirées ou parfois des simples gestes de réconfort... Des maraudes ont été menées toute la nuit  par de nombreuses associations pour apporter réconfort et solidarité aux plus démunis. Une aide et une présence qui s'inscrit dans une augmentation croissante de la pauvreté. 

Le nombre de SDF a augmenté de 50% depuis 2001

Selon le dernier rapport de l'Insee (Juillet 2013), le nombre de sans domicile fixe en France a augmenté de 50% depuis 2001. Ils seraient 141 500 aujord'hui dont 30 000 enfants ! Une estimation basse précise l'Insee puisque l'enquête se base sur les seules personnes ayant fréquenté les services d'hébergement ou de restaurations. Par ailleurs, ce même rapport souligne un autre chiffre inquiétant : l'augmentation du nombre de femmes qui représentent aujourd'hui près de la motié des sans-abris.

L'accès aux soins des SDF se détériore

Le dernier rapport de Médecins du Monde (octobre 2012) montre que l'accès aux soins des SDF se détériore. Médecins du monde compare l'accès aux soins des plus démunis à un véritable parcours du combattant avec de nombreux obstacles auxquels ils sont confrontés : méconnaissance des droits et des structures délivrant des soins, difficultés administratives ou barrière linguistique. Le rapport souligne l'importance des pathologies aggravées par la précarité. Parmi elles, l'hypertension, le diabète, l'asthme, les cancers. Dans les centres de Médecin du Monde, près de 40% des consultations nécessiterait une prise en charge au long cours comme les pathologies psychiques ou psychiatriques par exemple (11% des patients vus dans les centres).

Il n'est pas trop tard pour devenir bénévole

Des associations recherchent encore des bénévoles pour la fin de l'année dont le 31 décembre pour mener leurs opérations de solidarité. Si vous souhaitez aussi devenir bénévole, le site France Bénévolat recense les actions menées par plus de 6000 associations françaises.

 Sur Allodocteurs.fr