Consultations annulées : un syndicat veut chasser les ''lapins''

La CSMF, principal syndicat de médecins libéraux, a décidé de s'attaquer aux "lapins" posés par les patients. Autrement dit, ces rendez-vous médicaux non honorés qui constituent un manque à gagner pour les médecins.  

La rédaction d'AlloDocteurs
La rédaction d'AlloDocteurs
Rédigé le , mis à jour le
Consultations annulées : un syndicat veut chasser les ''lapins''

"Si vous ne pouvez pas venir à un rendez-vous, prévenez votre médecin ! C'est simple comme un coup de fil !". C'est le slogan de la campagne de sensibilisation que vient de lancer la Confédération des Syndicats Médicaux Français (CSMF), le premier syndicat médical français.

Avec cette affiche (voir ci-contre) dans les salles d'attente, la CSMF veut sensibiliser les patients qui ne prennent pas la peine de prévenir leur médecin pour annuler ou reporter leur rendez-vous.

Selon ce syndicat, le phénomène est très répandu comme le prouve une étude menée en Franche-Comté qui révèle que ces rendez-vous non décommandés feraient perdre aux médecins au moins deux heures par semaine, l'équivalent de 6 ou 8 consultations. À l'échelle nationale, le syndicat chiffre à 28 millions le nombre de consultations perdues chaque année.

Pour éviter ces abus, le président de la CMSF, le Dr Michel Chassang avait évoqué des mesures répressives, comme la possibilité d'imposer aux patients le paiement des rendez-vous manqués. Avec cette campagne, le syndicat a donc préféré jouer la carte de la pédagogie pour sensibiliser les patients.

En savoir plus

Sur Allodocteurs.fr :