Consultations annulées : les patients doivent-ils payer ?

C'est une proposition qui risque de faire grincer des dents parmi les patients… Le principal syndicat de médecins libéraux, la CSMF, propose de faire payer les patients qui n'honorent pas leurs rendez-vous médicaux.

La rédaction d'AlloDocteurs
La rédaction d'AlloDocteurs
Rédigé le , mis à jour le
Entretien avec le Dr Michel Chassang, président de la Confédération des syndicats médicaux français (CSMF)
Entretien avec le Dr Michel Chassang, président de la Confédération des syndicats médicaux français (CSMF)

Ne pas se rendre à une consultation sans avoir pris la peine de décommander… C'est avant tout une question de courtoisie, mais cela aurait aussi un impact sur l'organisation des soins. Selon une étude réalisée par les professionnels de santé de Franche-Comté, les médecins perdraient en moyenne deux heures par semaine à cause de ces rendez-vous annulés, soit entre 6 à 8 consultations.

Si ces chiffres étaient rapportés par extrapolation à l'échelon national, on compterait près de 28 millions de consultations perdues chaque année en France, l'équivalent de 8.433 médecins travaillant pour rien !

Afin d'éviter ces abus, la Confédération des syndicats médicaux français (CSMF), le principal syndicat de médecins libéraux, propose la mise en place de mesures répressives, comme le fait d'imposer aux patients le paiement des rendez-vous annulés sans prévenir…

En savoir plus

Sur Allodocteurs.fr :

Ailleurs sur le web :