Quel suivi après la pose d'un anneau gastrique ?

Dix ans après la pose d'un anneau gastrique, doit-on se faire suivre quand on a trouvé l'équilibre alimentaire et qu'on ne ressent pas de problème ?

La rédaction d'AlloDocteurs
La rédaction d'AlloDocteurs
Rédigé le , mis à jour le

Les réponses avec le Dr Patrick Bergevin, chirurgien viscéral et digestif :

"Après la pose d'un anneau gastrique, il faut être suivi toute la vie. Le problème du suivi est fondamental en matière de chirurgie de l'obésité. Et encore plus pour les anneaux gastriques parce que l'anneau est très difficile à supporter, cela demande une gymnastique très stricte dans la façon de s'alimenter.

"De plus, il faut le serrer progressivement pour obtenir la perte de poids, mais il ne faut pas non plus qu'il soit trop serré sinon cela devient insupportable et surtout cela entraîne des conséquences au niveau de la motricité du tube digestif au dessus de l'anneau, c'est-à-dire au niveau de la petite poche d'estomac ou au niveau de l'œsophage qui finissent par s'user. Le suivi doit donc être très régulier, à vie, avec le chirurgien qui va régler le serrage de l'anneau. Bien souvent, ce sont les radiologues qui le font, or ce n'est pas eux qui suivent le malade. Il y a une discordance entre les deux. Il faut que ce soit le chirurgien qui suive le patient.

"On a posé énormément d'anneaux gastriques parce que c'était la première technique à utiliser la coelioscopie. Aujourd'hui, on fait toutes les autres opérations par coelioscopie, mais à l'époque, on posait l'anneau. Il a été posé un peu à tort et à travers parce que ça ne présentait pas beaucoup de risques opératoires. C'est une intervention assez simple, il ne s'agit pas d'ouvrir, de couper, d'agrafer… L'aspect réversible séduisait aussi les patients. Maintenant, on se rend compte avec le recul, qu'il y a tout de même beaucoup de déboires avec les anneaux et on en met beaucoup moins surtout que les autres techniques se sont développées."