Refusée aux urgences, une femme décède d'une crise cardiaque

Une femme d'une soixantaine d'années est décédée d’une crise cardiaque après avoir été refusée aux urgences de la clinique de l'Alliance, à Saint-Cyr-sur-Loire. Le parquet de Tours a ouvert une enquête.

Mathieu Pourvendier
Rédigé le
Le personnel hospitalier dévoile au couple que le service est rempli et ne peux pas la prendre en charge
Le personnel hospitalier dévoile au couple que le service est rempli et ne peux pas la prendre en charge  —  Google Street View Clinique NCT+ Saint Gatien et Alliance à Saint-Cyr-sur-Loire

Le drame a eu lieu à Fondettes, en Indre-et-Loire. Une sexagénaire est décédée d’une crise cardiaque peu après minuit, le lundi 26 décembre. Quelques heures auparavant, la femme avait été refusée par les urgences de la clinique de l'Alliance à Saint-Cyr-sur-Loire, selon une information de La Nouvelle République.   

Prise en charge impossible

Le jour de Noël, la femme a du mal à respirer et ne se sent pas bien. Son mari la conduit alors aux urgences de la clinique de Saint-Cyr-sur-Loire. Mais, devant la porte de la clinique, le personnel hospitalier informe le couple que l'établissement est dans l'incapacité de la prendre en charge. La patiente et son mari doivent donc soit contacter le 15, soit se rendre aux urgences de l’hôpital Trousseau, à Tours.

Le mari ramène sa femme à leur domicile et s’empresse de contacter le 15. Mais l’état de la sexagénaire se dégrade : elle est en arrêt cardiaque. Lorsque les pompiers arrivent sur place, ils tentent de la réanimer, mais sans succès. Son décès est prononcé quelques minutes après minuit.       

À lire aussi : Que faire en cas d'arrêt cardiaque ?

Une situation critique d'accès aux soins

Selon France Bleu Touraine, le parquet de Tours a ouvert une enquête pour déterminer les causes du décès. Néanmoins, la famille n’a pas porté plainte.

Depuis plusieurs semaines, la situation d'accès aux soins est critique en Indre-et-Loire et les urgences sont saturées par les patients frappés par la triple épidémie de Covid, grippe et bronchiolite qui sévit actuellement.
Le 23 décembre, le CHRU Trousseau de Tours avait d'ailleurs demandé aux patients de ne plus se rendre par eux-mêmes aux urgences mais de contacter le SAMU au préalable.

Urgences : mieux gérer les flux de patients
Urgences : mieux gérer les flux de patients  —  Le Magazine de la Santé - France 5

Pour ne manquer aucune info santé, abonnez-vous à notre newsletter !