Comment est née la dialyse ?

Chaque année en France, près de 50 000 personnes touchées par des maladies rénales sont dialysées. Une machine a révolutionné la médecine, mais à quel médecin devons-nous l’histoire de l’invention de la dialyse ?

La rédaction d'AlloDocteurs
La rédaction d'AlloDocteurs
Rédigé le , mis à jour le
Comment est née la dialyse ?  —  Minute Docteur


En remontant le temps, en 1942 alors que la Seconde Guerre mondiale fait rage, aux Pays-Bas, un jeune médecin passe ses nuits dans son atelier à concevoir une mystérieuse machine.  

Willem Kolff, l'inventeur de la dialyse

Il a 30 ans et s’appelle Willem Kolff. Quelques années plus tôt, il assiste, impuissant, à l’agonie d’une personne malade des reins. Cela l’obsède et iI se met en tête de créer le premier rein artificiel.  

Comment filtrer le sang pour le débarrasser de ses déchets et toxines ? Il faut une membrane, il trouve la solution chez le boucher. Quoi de mieux qu’un boyau de saucisse ? Résistant, perméable, c’est le matériau idéal pour filtrer le sang.   

Après 4 ans de labeur, sa machine est fin prête. C’est une sorte de lessiveuse, un grand tambour rotatif sur lequel il enroule des mètres et des mètres de boyaux de saucisse. Le sang peut y circuler, pour le débarrasser de ses toxines. Le patient est ensuite transfusé.  

Une qualité de vie améliorée

Les débuts sont désastreux, les cobayes ne survivent pas. Il faut attendre la seizième patiente, Sofia Maria Schafstadt, 67 ans. Gravement malade, elle est prise en charge précocement. C'est un miracle, le traitement fonctionne. La patiente est sauvée.

Depuis ce jour, le Dr Kolff est considéré comme le père de la dialyse. D’ailleurs, il recevra de nombreux prix par la suite.

En 1960, c’est l’américain Belding Scribner qui utilise un matériau innovant, le téflon, pour filtrer le sang.  Depuis, les machines se sont perfectionnées et informatisées. La qualité de vie des malades s’est nettement améliorée.