1. / Maladies
  2. / Sommeil
  3. / Troubles du sommeil

Comment bien dormir sans médicament quand on travaille de nuit ?

Infirmier de nuit depuis vingt ans, mon sommeil est problématique. En dehors de changer d'emploi, quelle mesure prendre pour ma santé ? Comment bien dormir sans médicament et diminuer l'impact sur sa santé quand on travaille de nuit et en horaires décalés ?

Rédigé le , mis à jour le

Comment bien dormir sans médicament quand on travaille de nuit ?

Les réponses avec le Dr Patrick Lemoine, psychiatre :

"Nous sommes une espèce diurne. Quand on travaille de nuit ou en trois huit ou en horaires décalés, on a toujours une dette de sommeil d'un minimum d'une heure. Deuxièmement, on n'a génétiquement pas la même force vis-à-vis de ce genre de travail et les sujets du matin ne peuvent pas exercer ce genre de travail. Une personne qui est du matin et qui fait une carrière de nuit ou en trois huit, tombe malade en principe au bout de cinq ans. Et souvent cela est très ennuyeux à rattraper. Si on est du matin, il faut éviter ce genre de travail, il faut être du soir. Ensuite quand on est du soir, on peut le faire car on est plus adaptable, on est chronoflexible. Mais il y a tout de même une dette de sommeil.

"Il faut se rappeler qu'on est une espèce diurne et qu'on a un truc qui remet nos pendules à l'heure : la lumière. Quand on a un coup de pompe, on se met à la lumière, on s'autorise des micro-siestes pour relancer la vigilance. Et surtout, il faut distinguer la période où on travaille et celle où on ne travaille pas. Si tout se passe bien, on fait ce que l'on veut. Mais si on travaille, il faut faire comme les personnes qui travaillent dans la journée. Il y a une période tampon entre le travail et le coucher. Pour les personnes qui dorment mal, le matin il ne faut pas qu'elles se mettent au lit car l'immeuble est bruyant... Il faut faire un petit tour, se refroidir un peu, manger en famille et ensuite dormir."

Voir aussi sur Allodocteurs.fr