1. / Maladies
  2. / Sommeil
  3. / Syndrome des jambes sans repos

Comment reconnaître le syndrome des jambes sans repos ?

J'ai beaucoup de difficultés à m'endormir car mes jambes ne sont jamais bien où elles sont, est-ce le syndrome des jambes sans repos ? Quand des fourmillements surviennent, surtout la nuit, peut-on parler de syndrome des jambes sans repos ? Les impatiences font-elles partie de ce syndrome ?

Rédigé le

Comment reconnaître le syndrome des jambes sans repos ?

Les réponses avec le Dr Laurène Leclair-Visonneau, neurologue :

"Des difficultés à s'endormir avec des jambes qui ne sont jamais bien où elles sont, peuvent indiquer un syndrome des jambes sans repos. Parfois, certains patients cherchent toujours une position, ils bougent, ils cherchent… et ils ne la trouvent jamais. Dans ce cas, on va rechercher tous les critères diagnostiques. On va éliminer tous les diagnostics différentiels pour poser le diagnostic du syndrome des jambes sans repos.

 "Les fourmillements la nuit peuvent être une expression du syndrome des jambes sans repos. Il peut aussi s'agir de douleurs, de brûlures, des picotements… Même si les fourmillements ne sont pas spécifiques du syndrome des jambes sans repos.

 "Concernant les impatiences, les patients décrivent un agacement, un besoin de bouger car c'est énervant, irritable… Le syndrome des jambes sans repos correspond à des impatiences. On peut avoir les jambes lourdes et ce qui va différencier d'un problème veineux, s'il s'agit d'un problème de veine, on met les jambes en l'air et ça passe. Mais dans le syndrome des jambes sans repos, si on met les jambes en l'air, ça ne passe pas. Il faut marcher pour que ça passe."