1. / Maladies
  2. / ORL
  3. / Grippe

La grippe saisonnière a franchi le seuil épidémique en France métropolitaine

Le seuil épidémique de la grippe vient d'être franchi dans le Nord de la France et l'activité grippale s'accélère sur le continent. La semaine dernière, quatre départements ont dépassé le seuil épidémique à savoir l'Ile-de-France, la Basse-Normandie, la Haute-Normandie et le Nord Pas-de-Calais selon le dernier bulletin des Groupes Régionaux d'Observation de la Grippe (GROG) daté du 26 décembre 2010.

Rédigé le , mis à jour le

La grippe saisonnière a franchi le seuil épidémique en France métropolitaine
La grippe saisonnière a franchi le seuil épidémique en France métropolitaine

Une annonce loin de la surprise compte tenue de l'augmentation des cas de grippe sur l'ensemble du territoire. Ainsi, 176 000 nouveaux cas de syndromes grippaux ont été recensés par les médecins généralistes depuis quelques semaines selon le réseau Sentinelle Inserm, soit 280 nouveaux cas pour 100 000 habitants. Un chiffre donc bien au dessus du seuil épidémique fixé à 174 cas pour 100 000 habitants.

Toujours selon le réseau, l'activité grippale n'est pas prête de s'arréter, le pic devrait être atteint en janvier après la rentrée des classes. Cette année l'épidémie est provoquée à la fois par des virus A(H1N1) 2009, A(H3N2) et B. Si la grippe A(H1N1) est désormais saisonnière, elle n'en reste pas moins dangereuse pour certaines catégories de personnes comme les femmes enceintes et les enfants. Selon le GROG, l'impact de l'ensemble de ces virus gripaux reste modéré même si quelques formes sévères sont signalées. Un constat qui ne doit pas dissuader les personnes sensibles de se faire vacciner comme le rappelle le GROG : "L'épidémie ne faisant que commencer, les personnes à risques et retardataires peuvent encore se faire vacciner en 'dernière minute'. Les mesures barrières sont plus que jamais utiles et l'efficacité des antiviraux dépend de la précocité du traitement".

Pourtant cette année seules 5,5 millions de personnes se sont déjà faites vacciner alors que 12,5 millions de personnes sont à risques. Soit 15 % de moins que l'année dernière selon l'Assurance Maladie. Les professionels de santé, les personnes de plus de 65 ans ainsi que celles atteintes de maladies chroniques sont appelées à se faire vacciner rapidement.

En savoir plus 

Dans les médias :

Sur Bonjour-docteur.com :