1. / Maladies
  2. / Maladies infectieuses et tropicales
  3. / Salmonellose

Bruno Le Maire : "Il est important que Lactalis prenne ses responsabilités"

2.500 nouveaux contrôles seront menés dès la semaine pochaine par la DGCCRF. Objectif : vérifier que tous les lots susceptibles d'être contaminés par des salmonelles ont bien été retirés de la vente.

Rédigé le

Bruno Le Maire :
Bruno Le Maire : "Il est important que Lactalis prenne ses responsabilités"

"L'Etat s'est substitué à une entreprise défaillante et pourtant elle est la seule défaillante". Lors d'une conférence de presse tenue ce matin, Bruno Le Maire, ministre de l'Economie et des Finances n'a pas hésité à mettre largement en cause l'entreprise Lactalis dans la crise qui touche le secteur des laits infantiles depuis décembre dernier. "C'est la responsabilité de l'entreprise" de produire des laits de bonne qualité, "c'est de la responsabilité de l'Etat de contrôler cette production" a-t-il répété.

Les 2.500 contrôles réalisés par la DGCCRF depuis décembre dernier ont permis de découvrir plusieurs centaines de boîtes de laits pourtant interdites à la vente et ce dans 30 grandes surfaces, 44 pharmacies, 12 hôpitaux et deux crèches.

Le ministre de l'économie a annoncé la poursuite et l'intensification des contrôles. 2.500 contrôles supplémentaires seront réalisés par la DGCCRF la semaine prochaine pour vérifier que "tous les lots suspects" ont été retirés du marché. Des PV seront administrés aux enseignes qui auront continué à commercialiser ces produits. Bruno Le Maire a annoncé une réunion ce soir avec les représentants de la grande distribution, les associations de consommateurs et le Conseil national de l'Ordre des pharmaciens. 

Il a rappelé que toutes les informations concernant les lots retirés du marché sont disponibles sur le site du ministère de la santé et de la DGCCRF ainsi que les alternatives proposées par la Société Française de Pédiatrie.

Sponsorisé par Ligatus