1. / Maladies
  2. / Maladies infectieuses et tropicales
  3. / Ebola

Ebola : où en est la recherche française ?

Onze mois après l'apparition du premier cas d'Ebola, la recherche française avance pour trouver à court et à long terme des réponses à la propagation du virus.

Rédigé le

Ebola : où en est la recherche française ?

La ministre de la Santé et la secrétaire d'Etat à l'Enseignement Supérieur et à la Recherche ont confié à l'Alliance nationale pour les sciences de la vie et de la santé (Aviesan), la tâche de coordonner la recherche française face au virus Ebola. Plusieurs projets sont en train de voir le jour.

Des chercheurs du Commissariat à l'énergie atomique (CEA) ont développé un test de diagnostic rapide réalisable en moins de 15 minutes, sur le terrain. Ce test, d'un format identique à celui d'un test de grossesse, fonctionne à partir d'une seule goutte de sang, de plasma ou d'urine. Il permettrait de gagner beaucoup de temps car actuellement il faut compter près de 6 heures pour établir un diagnostic.

Autre étape clé dans la guerre contre le virus Ebola : mettre au point un traitement. En Guinée, les essais cliniques d'un antiviral vont débuter dès le mois de novembre. Le favipiravir, une molécule autorisée au Japon dans le traitement de la grippe sévère, a rencontré chez les souris une efficacité contre le virus Ebola. Il va donc être testé en Guinée au cours d'essais cliniques de phase 2 qui vont débuter dès le mois de novembre.

"L'objectif est d'identifier une molécule qui aurait une efficacité pour bloquer la multiplication du virus Ebola sur les personnes infectées et donc d'améliorer la survie, ce qui n'est pas rien car aujourd'hui nous n'avons aucune molécule contre cette infection", explique Yves Lévy, président de l'Aviesan. Les premiers résultats des essais cliniques doivent être connus avant la fin de l'année.

En savoir plus sur Ebola :