1. / Maladies
  2. / Maladies infectieuses et tropicales
  3. / Coronavirus

Un traitement contre le Covid 19 pour les patients atteints de cancer

Les patients atteints d’un cancer bénéficient désormais d’un essai clinique dédié, pour trouver un traitement adapté en cas d’infection par le Covid19.   

Rédigé le

Un traitement contre le Covid 19 pour les patients atteints de cancer

 

Une prise en charge spécifique contre le virus du Covid est d'autant plus importante pour ces patients qu'ils ont reçu le plus souvent des traitements particuliers qui affectent leur système  immunitaire. Ce sont donc des patients plus exposés aux complications.

Symptômes légers

Une première partie de l’étude s’adresse aux malades avec des symptômes légers. L’objectif est d’aider leur organisme à se débarrasser du virus avant que leur état se dégrade. Et pour cela, les chercheurs testent une méthode qui a fait ses preuves contre le cancer : l’immunothérapie. Son rôle : agir sur les lymphocytes, des agents du système  immunitaire, pour les aider à reconnaitre le virus et le détruire.

Symptômes plus graves

Pneumonie, détresse respiratoire… Une deuxième partie de l’essai s’adresse aux patients avec une forme grave d’infection. Chez ces malades, le système immunitaire est dépassé : il s’emballe, ce qui provoque une sur-inflammation des poumons… Une réaction appelée orage de cytokines. L'hypothèse dans ce cas serait que l'on puisse utiliser un médicament qui existe pour certaines maladies auto immunes comme la polyartrite rhumatoide. Le but serait de bloquer l' orage cytokinique pour  améliorer les symptômes et amoindrir la gravité de la pneumonie. 

Au total, jusqu’à 273 patients devraient être inclus dans l’étude : 91 testeront ces nouvelles stratégies. Les autres recevront comme la chloroquine ou le traitement utilisé aujourd’hui pour tous les malades du Covid, c'est à dire des antibiotiques et de l'oxygénation. Une étude d’envergure nationale : plusieurs centres spécialisés dans la lutte contre le cancer, à Lyon et en Ile-de-France notamment, participent à cette recherche.