1. / Maladies
  2. / Gynécologie
  3. / Mycoses, infections vaginales

Peut-on faire des tests d'auto-diagnostic des sécrétions vaginales ?

Ma copine m'a parlé d'un test à faire elle-même avec ses sécrétions vaginales. De quoi s'agit-il ?

Rédigé le , mis à jour le

Peut-on faire des tests d'auto-diagnostic des sécrétions vaginales ?

La réponse avec le Dr Sylvain Mimoun, gynécologue-andrologue-psychosomaticien :

"Il s'agit de tests d'auto-diagnostic. Au lieu d'aller au laboratoire faire une analyse des prélèvements pour repérer s'il y a une mycose, une infection vaginale ou urinaire… aujourd'hui il existe des tests d'auto-diagnostic. Il s'agit de bandelettes où la femme peut prendre des sécrétions vaginales et les placer sur ces bandelettes. En fonction de la coloration de ces bandelettes, on peut dire s'il s'agit d'un diagnostic de mycose… À ma connaissance, ce sont essentiellement les mycoses qui peuvent être repérées de cette manière. Les mycoses sont dues à des champignons qui ne sont pas graves mais très spectaculaires, ils entraînent des démangeaisons, des brûlures pendant les rapports, des pertes blanches…

"Quand on fait un frottis, on peut repérer les hormones. Mais aujourd'hui cela ne se fait presque plus puisqu'il y a des tests sanguins beaucoup plus fiables. On arrive en effet à mesurer le taux sanguin hormonal. Pour détecter les infections urinaires (cystite), on peut réaliser des tests urinaires. Quand une femme fait des cystites à répétition, elle peut utiliser des bandelettes qui repèrent les leucocytes (globules blancs), les nitrites, du sang et des protéines. Toutes ces choses peuvent être repérables. Des tests sont à l'étude pour les chlamydiae, qui sont des infections plus graves. Mais pour le moment ces tests ne sont pas encore sortis."

En savoir plus :