1. / Maladies
  2. / Drogues et addictions
  3. / Tabagisme

Un fonds de 32 millions d'euros pour la prévention du tabagisme

La ministre de la Santé, Marisol Touraine, a annoncé mercredi 18 mai, la création d'un "fonds de prévention du tabagisme", doté de 32 millions d'euros, pour "renforcer les mesures" incitant à abandonner la cigarette. Elle était l'invitée du Magazine de la santé aujourd'hui sur France 5.

Rédigé le

Entretien avec Marisol Touraine, ministre des Affaires sociales et de la Santé

Ce fonds de prévention du tabagisme sera accompagné de nouvelles campagnes d'information pour aider les fumeurs : "six fumeurs sur dix disent qu'ils veulent arrêter de fumer", a assuré Marisol Touraine, sur France Info, alors que va débuter vendredi la production de paquets neutres de cigarettes, censés contribuer à lutter contre le tabagisme.

Mme Touraine a rappelé que la France allait aussi, en s'inspirant de ce qui existe en Grande-Bretagne, organiser en novembre son premier "mois sans tabac" afin d'inciter les fumeurs à arrêter la cigarette.

"Pendant un mois, on se tiendra les coudes, on se soutiendra, on sait que cela donne plus de chances à ceux qui veulent arrêter de réussir dans le sevrage tabagique", selon la ministre de la Santé.

Les buralistes français devront vendre uniquement des paquets neutres, sans logo ni couleur spécifique, à partir du 1er janvier 2017. Mais à partir de vendredi, les industriels ne devront déjà plus produire que des paquets neutres pour le marché français, qu'il s'agisse des paquets de cigarettes classiques, des cartouches ou du tabac à rouler.

D'ici la fin de l'année, les deux types de paquets pourront coexister dans les bureaux de tabac, le temps d'écouler les stocks.

"Nous devons travailler à l'avenir du métier de buraliste mais ma priorité aujourd'hui c'est de faire en sorte que le tabac régresse en France", a insisté la ministre de la Santé.

Voir aussi sur Allodocteurs.fr