1. / Maladies
  2. / Cerveau et neurologie
  3. / Maladie de Parkinson

Parkinson : quelles sont les conditions requises pour être opéré ?

Atteint de la maladie de Parkinson, dans quel cas peut-on bénéficier d'une chirurgie ? Et quelles sont les conditions requises pour être opéré ?

Rédigé le , mis à jour le

Parkinson : quelles sont les conditions requises pour être opéré ?

Les réponses avec le Pr Marie Vidailhet, neurologue :

"Tout d'abord il y a les patients qui vont bien ou assez bien sous traitement médicamenteux et qui n'ont pas forcément besoin d'être opérés. Ensuite des patients vont avoir des hauts et des bas, des grandes fluctuations dans la journée, ce qui devient imprévisible.

"Les traitements sont efficaces mais ils ne sont pas stables dans la journée. Ces personnes peuvent avoir une indication à la chirurgie, puisque la chirurgie reproduit l'effet du meilleur bénéfice obtenu par le traitement médicamenteux, mais cette fois de manière stable.

"La chirurgie stabilise l'effet maximal que l'on peut avoir sous traitement médicamenteux. Enfin il y a les patients qui ont de grands mouvements involontaires qui sont un effet secondaire des médicaments. Le fait de diminuer les médicaments mais d'obtenir à côté l'effet bénéfique de la chirurgie va faire disparaître les mouvements involontaires. Les patients auront donc un état stable dans la journée et non pollué par des mouvements involontaires incontrôlables qui parasitent le geste.

"En revanche, un certain nombre de malades ne vont pas pouvoir bénéficier de la chirurgie, ce qui ne veut pas dire que l'on va les laisser hors du chemin. Tous les traitements continuent à agir, ces personnes peuvent avoir une fragilité intellectuelle (troubles de la mémoire…) difficile à gérer après l'opération ou des troubles de l'équilibre, ils ont du mal à marcher... Dans ce cas, cela peut être mal compensé par la chirurgie voire être décevant. Il faut faire la chirurgie au moment où les gens ont les meilleures chances d'en tirer un bénéfice avec une bonne stabilité de leur état moteur et un retour à un état qu'il leur permet d'avoir une autonomie."