1. / Maladies
  2. / Cerveau et neurologie

Deux siamois reliés par la tête séparés avec succès en Inde

Après plus de 36 heures d'opération, 40 médecins ont réussi à séparer les deux enfants de deux ans.  

Rédigé le

Deux siamois reliés par la tête séparés avec succès en Inde
© AFP/AGNES BUN / AIIMS

Le cas est suffisamment rare pour être souligné. À New Delhi (Inde), mercredi 25 octobre, deux garçons siamois âgés de deux ans reliés au niveau de la tête par des vaisseaux sanguins et des tissus cérébraux ont été séparés. Cette malformation ne survient que dans une naissance sur 2,5 millions.

Un des deux enfants après l'opération

© AFPAGNES BUN / AIIMS

Dans un communiqué publié vendredi 27 octobre, l’hôpital All India Institute of Medical Science a loué le travail de "40 docteurs, 20 infirmiers et de nombreux autres employés médicaux". Selon l’un des chirurgiens, il a fallu générer de la peau sur les cerveaux laissés à nu, grâce à "l'expansion de deux ballons qui avaient été placés à l'intérieur de leur tête". La travail a duré plus de 36 heures.

À lire aussi : "Des bébés siamois séparés avec succès à Kaboul"


Un des deux enfants après l'opération

Une procédure préparatoire avait déjà eu lieu en août. La chirurgie n’est par ailleurs pas totalement terminée, puisque les crânes doivent encore être complètement reconstruits.

Les siamois sont des jumeaux issus du même œuf dont la séparation n’a pas été entièrement effectuée. Selon le centre médical de l’université du Maryland, la moitié d’entre eux sont morts-nés. Les autres ont un taux de survie qui varie entre 5 et 25 %.