Le syndrome des jambes sans repos peut-il provoquer une fatigue chronique ?

Le syndrome des jambes sans repos peut-il provoquer une fatigue chronique ? Le syndrome des jambes sans repos n'est-il pas lié à un manque d'activité sportive ou est-il amplifié par trop d'activité ?

La rédaction d'AlloDocteurs
La rédaction d'AlloDocteurs
Rédigé le

Les réponses avec le Dr Laurène Leclair-Visonneau, neurologue :

"Le syndrome des jambes sans repos réduit la durée de sommeil. Beaucoup de patients ne dorment que quatre à six heures par nuit donc le syndrome des jambes sans repos peut donc provoquer une fatigue chronique. De plus, dans les effets indésirables des médicaments, il y a la sédation donc le fait d'être plus fatigué, plus somnolent.

"Le syndrome des jambes sans repos n'est pas lié à un manque d'activité sportive. Il peut éventuellement être un peu amélioré par une activité régulière et aggravé en effet par une activité trop intense."