La quantité d'urine dépend-elle de la quantité de boisson ?

Je bois 3L à 3,5L d'eau par jour et j'urine jusqu'à six fois par jour. Pourquoi urine-t-on plus que la quantité bue ?

La rédaction d'AlloDocteurs
La rédaction d'AlloDocteurs
Rédigé le , mis à jour le

Les réponses avec le Pr Christian Combe, néphrologue, et avec le Pr François Haab, urologue :

"Cette personne urine beaucoup car elle boit beaucoup. Tout le monde émet autant d'urine que ce que l'on boit. C'est la stabilité de la composition du corps. On a une quantité d'urine qui est exactement dépendante du fait d'avoir une quantité d'eau fixe dans l'organisme. Il est impossible d'uriner plus que ce que l'on boit."

"En tout cas, cette personne n'urine pas souvent. Pour quelqu'un qui boit autant, qui est bien au-delà de ce qui est préconisé, uriner six fois par jour ce n'est pas beaucoup. N'uriner que six fois par 24 heures en ayant bu entre 3 litres et 3,5 litres, c'est un nombre de mictions insuffisant et donc la vessie s'est distendue avec le temps ce qui est très mauvais. On réalise donc un test qui s'appelle le calendrier mictionnel. On demande au patient de noter scrupuleusement pendant 48 heures l'heure à laquelle il urine, mais aussi la quantité. On identifie ainsi sa capacité vésicale et on va pouvoir savoir s'il s'agit d'une vessie qui s'est complètement distendue ou s'il y a un autre phénomène. Dans tous les cas, il y a quelque chose de discordant. On a plus souvent la discordance dans l'autre sens. Des patients urinent trop souvent et en fait, on se rend compte que ces personnes boivent beaucoup et elles ne s'en rendent pas compte, notamment les buveurs de thé ou de café.

"Une vessie normale en situation quotidienne, peut contenir des mictions entre 300 et 350 millilitres. Mais il y a aussi des mictions de précaution notamment chez les femmes.

"Le besoin d'uriner est progressif. On commence à ressentir quelque chose dans la vessie à partir de 100 à 150 millilitres et ensuite, le besoin va s'accentuer pour devenir vraiment impératif aux alentours de 300-350 millilitres et douloureux au-delà de 400 millilitres. On parle alors de blocage, de rétention. Ce sont des chiffres très moyens mais on peut faire grandir sa vessie si on se force à se retenir ce qui est très mauvais. On va distendre la vessie et on peut alors voir des vessies de 800-900 millilitres, voire un litre, un litre et demi. Il peut alors y avoir des risques d'infections, de reflux…"