Ebola : cas ''probable'', cas ''présumé'', quelle différence ?

Selon une information d'Europe 1, confirmée à Allodocteurs.fr par des sources médicales, une femme de retour d'Afrique a été hospitalisée à l'hôpital Bichat, à Paris, dans le service dédié au traitement des cas suspects ou avérés de contamination par le virus Ebola. Son cas est passé de "suspect" à "probable", avant d'être invalidé en fin de journée grâce à des analyses. Point sur les termes employés dans l'évaluation des cas cliniques.

La rédaction d'AlloDocteurs
La rédaction d'AlloDocteurs
Rédigé le
Ebola : cas ''probable'', cas ''présumé'', quelle différence ?

Pour la gestion des malades pouvant avoir été contaminé par le virus Ebola, la terminologie employée par les centres de santé et les hôpitaux renvoie à celle fixée par l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS).

Durant une phase pré-épidémique (surveillance de routine)

Cas présumé

En surveillance de routine, on désigne par "cas présumé" toute personne souffrant d'une forte fièvre qui ne répond à aucun traitement des causes habituelles de fièvre dans la région, et qui présente au moins l'un des signes suivants :

  • diarrhée sanglante 
  • hémorragie gingivale 
  • hémorragies cutanées (purpura) 
  • injection des conjonctives 
  • présence de sang dans les urines

Cas confirmé

En surveillance de routine, un "cas confirmé" est un cas présumé dont l'analyse des anticorps ou la détection du virus, en laboratoire, a validé la contamination par le virus Ebola. 

Durant une phase d'épidémie

Cas suspect

Est considéré comme "cas suspect" :

1°) Toute personne, vivante ou décédée, présentant ou ayant présenté une fièvre élevée à début brutal, et ayant été en contact :

  • avec un cas suspect, probable ou confirmé d'Ebola (a dormi dans le même lieu, a un eu un contact physique direct ou indirect (sang, fluide corporelle, vêtement, linge, lait maternel) avec le cas pendant sa maladie ou un contact durant ses funérailles ;
     
  • avec un animal mort ou malade (contact physique direct avec l'animal, son sang ou ses fluides corporels, dépeçage, consommation de viande de brousse crue).


2°) Toute personne présentant une fièvre élevée à début brutal et au moins trois des symptômes suivants :

  • maux de tête 
  • anorexie / perte d'appétit 
  • fatigue intense 
  • douleurs musculaires ou articulaires 
  • difficultés à respirer 
  • vomissements 
  • diarrhée 
  • douleurs abdominales 
  • difficultés à avaler
  • hoquet

3°) Toute personne présentant des saignements inexpliqués ;

4°) Toute personne morte subitement et dont le décès est inexpliqué.
 

Cas probable

Est considéré comme "cas probable" :

1°) Tout cas suspect qui a été évalué comme tel par un clinicien 

2°) Tout cas suspect décédé (et pour lequel il n'a pas été possible d'obtenir des échantillons biologiques pour confirmation au laboratoire) ayant un lien épidémiologique avec un cas confirmé ;

 

Cas confirmé

On considère le "cas confirmé" lorsque les analyses en laboratoire sont positives.