Crédits Photo : © Shutterstock / Zigres

Des masques gratuits pour les lycéens d’Ile-de-France

A la rentrée, la région Ile-de-France prévoit de distribuer des masques aux lycéens et d’en assurer la gratuité pour toutes les associations caritatives partenaires de la région.

La rédaction d'AlloDocteurs
La rédaction d'AlloDocteurs
Rédigé le , mis à jour le

Des masques gratuits en Ile-de-France : la présidente de la région Valérie Pécresse a annoncé la distribution à la rentrée de deux masques lavables à ses 500.000 lycéens et "assurer la gratuité des masques pour toutes les associations caritatives", a annoncé ce 22 juillet la présidente de la collectivité Valérie Pécresse.

Depuis le 20 juillet, le port du masque est devenu obligatoire dans les lieux publics clos pour enrayer une reprise de l'épidémie de coronavirus, et pourra même valoir une amende de 135 euros en cas d'infraction.

A lire aussi : Masque : de nombreuses fake-news

Un budget important pour les foyers

« Cela fait un gros budget pour les familles de devoir acheter des masques tous les jours (...) c'est pour ça que la région Île-de-France va assurer la gratuité des masques pour toutes les associations caritatives qui sont partenaires de la région", a expliqué l'ancienne ministre de Nicolas Sarkozy sur France 2.

"En plus de ça, à la rentrée, nous allons nous occuper des lycéens et nous donnerons deux masques tissus gratuits" et lavables à "chacun" des "500.000 lycéens d'Île-de-France", a-t-elle ajouté, .

A lire aussi : Où le port du masque est-il devenu obligatoire ?

Pas de gratuité à l’échelle nationale

Le contribuable français n'a "pas vocation à payer des masques" pour tout le monde, a estimé le 21 juillet Emmanuel Macron, assurant que ceux qui ne peuvent pas en acheter seront "aidés" a-t-il ajouté, en réponse aux voix qui se sont élevées ces derniers jours pour demander la gratuité et ce d'autant plus que le port du masque est devenu obligatoire dans les lieux publics clos.

A lire aussi : « Si on avait eu les masques, on aurait eu moins de propagation du coronavirus »